La justice réclamée dans le meurtre de l’AG du C.S. Vijana

0
81

Ce vendredi 01 novembre 2019, s’est tenue, sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI, la 8ème Réunion ordinaire du Conseil des Ministres, à la CITÉ DE L’UNION AFRICAINE.

            Cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir :

I. Communication de son Excellence Monsieur le Président de la République;

II. Points d’Informations ;

III. Approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres ;

IV. Examen et adoption des dossiers ;

V. Examen et adoption des textes.

I. DE LA COMMUNICATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT

            Dans sa communication, le Président a fait part aux membres du Conseil des sujets qui ont dominé le premier sommet Russie/Afrique.

            Après avoir annoncé aux membres du Gouvernement la décision de la Russie de doubler ses investissements en Afrique de 20 à 40 milliards de dollars américains, le Président de la République s’est réjoui de constater que la République Démocratique du Congo était au centre de tous les intérêts en termes d’opportunités.

            C’est ainsi que la Russie a manifesté de l’intérêt pour investir en République Démocratique du Congo notamment dans les domaines des Mines, de l’Agriculture,  de la Santé, de l’eau, de l’électricité et des Infrastructures.

            Avant de regagner Kinshasa, le Président de la République a répondu à l’invitation de son Homologue Serbe, avec qui il a échangé sur les questions d’investissement en RDC touchant principalement les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des télécommunications.

            Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé aux membres du Gouvernement l’importance de préserver le climat de paix dans cette période où le Gouvernement se penche sur les problèmes vitaux de la population.

            Il a exhorté les membres du Gouvernement à être dignes de leur statut d’hommes et de femmes d’Etat en évitant tout agissement et propos partisans afin de préserver la paix et la sérénité du Gouvernement qui doit travailler exclusivement pour l’intérêt de la population.

II. DES POINTS D’INFORMATIONS.

II.1. Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières.

II.1.1. : De l’Etat et de l’Administration du Territoire.

1. Faits saillants :

            On note un calme relatif sur toute l’étendue du territoire national. Toutefois, on enregistre par-ci par-là des cas d’insécurité de la part de certaines forces négatives. Nos forces de l’ordre ont été instruites d’y faire face.

2.  Etat d’esprit de la population :

Il a été observé une psychose latente consécutive à des actes de criminalité dans certains coins de Kinshasa.

3. Situation sécuritaire :

            Sur le plan sécuritaire, on a relevé qu’il y avait de plus en plus des redditions de la part de certains groupes armés principalement chez les Maï-Maï et chez les Bakata – Katanga.

2. Justice et criminalité

            A Kinshasa, on signale les meurtres par balle, dont celui d’un motocycliste tué par balle par un des éléments de la Police et celui de l’Administrateur du Centre VIJANA, tué à son lieu de travail par un policier commis à la sécurité du Ministre Provincial de l’Intérieur de Kinshasa.

            A ce sujet, le Président de la République a demandé que Justice soit faite rapidement et que le Gouvernement revisite les dispositions relatives à la protection des officiels par la Police Nationale.

3. Situation aux frontières

            On note la poursuite des mouvements des retournés et d’expulsés du Burundi pour cause d’absence de titres de séjour. La Direction Générale de Migration « DGM » a expulsé, à son tour, certains Burundais en situation irrégulière en RDC.

II.2. Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants.

II.2.1. : Situation sécuritaire.

            Le Ministre de la Défense a confirmé les propos du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, à savoir que la situation est généralement calme sur les 145 territoires.

            De même, le Ministre de la Défense a confirmé la reddition de près de 800 combattants Maï-Maï.

            Intervenant à ce sujet, le Président de la République a demandé qu’une commission interministérielle soit constituée autour du Premier Ministre afin de mettre en place un plan efficient de réflexion au sujet des combattants qui se rendent.

III. APPROBATION D’UN RELEVE DES DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES

III.1. : Relevé des décisions prises lors de la 7ème réunion du Conseil des Ministres du Vendredi 25 octobre 2019

Ce relevé a été adopté.

IV. EXAMEN ET ADOPTION DES DOSSIERS (03 dossiers)

IV.1. Vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux (01 dossier)

1. Fonctionnement de l’institut national de formation judiciaire, INAFORJ en sigle.

            Les propositions de redynamisation de l’Institut National de Formation Judiciaire « INAFORJ » en sigle, présentées par le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux ont été adoptées.

            Des instructions précises lui ont été données quant aux modalités pratiques de mise en œuvre de ces mesures.

IV.2. Ministre de l’Environnement et Développement Durable (01 dossier)

1. Le Forum de Haut niveau sur la gestion intégrée des déchets en RDC face aux enjeux du développement Durable.

            Après un débat enrichissant sur le problème de la gestion intégrée des déchets en RDC face  aux enjeux du Développement durable, le principe de l’organisation du Forum a été adopté avec recommandation d’une large collaboration avec tous les Ministères sectoriels impliqués.

IV.3. Ministre de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers (01 dossier)

1. L’organisation du 1er Forum National de la Formation Professionnelle Edition 2019 en sigle « FONAFOP ».

            L’organisation de ce forum, prévu du 05 au 07 décembre 2019,  a été adoptée et des recommandations ont été formulées à l’endroit du Ministre de la formation professionnelle de collaborer avec tous les autres ministères sectoriels concernés.

V. EXAMEN ET ADOPTION DES TEXTES (02 textes).

V.1. : Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie (01 texte).

1. Projet de Décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité National de la 9ème édition des jeux de la Francophonie Kin-2021;

            Le Projet de Décret a été adopté après le rapport d’harmonisation avec le Ministère de la Jeunesse et celui des Sports présenté par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement conformément à la décision du Conseil des Ministres du 25 octobre 2019.

V.2. : Ministre du Commerce Extérieur (01 texte).

1. Projet de loi autorisant la ratification par la République Démocratique du Congo de l’Accord portant création de la zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF).

Ce projet de loi a été adopté.

VI.       : Point d’Actualité

VI.1. Ministre de la pèêche et élevage

            Le Ministre de la pêche et élevage a informé les membres du Gouvernement d’une épidémie non identifiée qui affecte les vaches dans les provinces de Kwango et de Kwilu.

            A ce sujet, le Chef de l’Etat a instruit les Ministères concernés d’agir pour identifier cette épidémie et de prendre des mesures nécessaires pour l’éradiquer.

            Commencée à 11h37’, la réunion s’est terminée vers 15h30’.

Je vous remercie.

David-Jolino DIWAMPOVESA-MAKELELE 

MA-MU ZINGI

Ministre d’Etat, Ministre de la Communication

et des Médias

Porte-Parole du

Gouvernement

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •