La Fondation Myriam adhère au MSR

0
104

msrC’est dans une ambiance festive que Mireille Basele Bofaso ainsi que la Fondation Myriam Basele, ont fait leur entrée au sein du Mouvement Social pour le Renouveau. Cette cérémonie qui s’est déroulée le dimanche 23 mars 2014, dans la commune de Limete, était présidée par Dieudonné Bolengetele, Secrétaire exécutif national du parti. 

Plusieurs cadres de ce parti politique ont pris part à cette double cérémonie d’adhésion et d’installation officielles de leurs nouveaux affiliés. Comme il faudrait le préciser, Mireille Basele, Bofaso a fait son adhésion à titre individuel, en même temps que sa Fondation Myriam Basele qui est une organisation non gouvernementale ayant pour mission de lutter contre la pauvreté et d’encadrer la jeunesse. Les actions sont plus focalisées sur des prostituées et les personnes marginalisées.

 Justifiant son adhésion au Mouvement Social pour le Renouveau, Mireille Basele a indiqué que ce parti a pour devise : solidarité, justice et servir, qui rejoignent sa vision.

Dans son allocution, le Secrétaire exécutif national du Msr a souligné que l’adhésion de ce jour est un enrichissement et un avantage pour leur parti. Il a souligné que lorsqu’il y a de nouvelles adhésions, le parti s’agrandit. Il y a de nouvelles idées, une nouvelle constitution matérielle, afin de consolider les idées du parti et les faire avancer.

Au cours de cette manifestation, Mireille Basele  et les membres du comité directeur de sa fondation ont reçu la charte, les insignes, le drapeau du parti. A cet effet, le professeur Georges Zuka, secrétaire fédéral de la ville de Kinshasa, a invité les nouveaux membres à être des générateurs de nouvelles idées, afin d’apporter un plus au parti, tout en sachant que le MSR a pour mission de servir le pays.

 Message clé

 S’adressant à l’assistance, Mireille Basele a souligné qu’elle est fière de cet acte, et d’ajouter que c’est un parti sérieux où il n’y a pas des tiraillements, ni désordres, ni des conflits de pouvoir. Tels ont été les éléments de sa motivation.

Aux femmes congolaises, elle les a exhortées à se lever et à cesser d’être celles qui se sont renfermées à la cuisine. Elles doivent plutôt se battre pour être les vraies bénéficiaires des 30% que le président de la république leur a accordés. Car, elles sont détentrices des clés de la réussite. Pour terminer, elle les a conviées à adhérer au MSR.

Pour sa part, Dieudonné Bolengetele s’est réjoui d’accueillir Mireille Basele et sa fondation. Car elle est une dame aux idées intéressantes, et dont les membres vont élargir la base du parti et ensemencer quelques grains de sa politique sur terrain.

Le MSR, a conclu Dieudonné Bolengetele, est un mouvement socialiste qui œuvre pour le bien-être de la population par des réalisations concrètes. Le  souci de cette formation politique est d’accroître son assise sociale.

Dorcas NSOMUE            

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*