La ferme agricole des FARDC inaugurée à Menkao

0
111

Le ministère de la Défense nationale et Anciens combattants a lancé officiellement, le jeudi 27 mai  à Menkao (85 km de Kinshasa), la première ferme agricole organisée au profit des militaires de l’armée nationale(FARDC). Initiative soutenue par la Mission de conseil et d’assistance de l’Union Européenne en matière de réforme du secteur de la sécurité en RDC(EUSEC), cette activité clé cible l’amélioration de la situation socio-économique des militaires et leurs familles, en établissant des fermes agricoles militaires dans 5 bases militaires en RDC.

En effet, à en croire le communiqué de l’Eusec parvenu dans notre rédaction, les fermes agricoles militaires appartiennent à un projet du fond, l’autosuffisance alimentaire, qui vise à améliorer la production et le niveau alimentaire des membres des FARDC présents dans la zone d’établissement des fermes et de leurs dépendants. L’augmentation de la capacité de la production permettra de générer des ressources financières pour obtenir rapidement l’autonomie de fonctionnement et de développement. Les ressources visent également à diversifier la nutrition des familles, à reconstruire des structures de production d’agriculture et d’assurer la pérennité de cette activité. Celle-ci a des répercussions importantes sur la sécurité car des militaires mieux nourris seront moins préoccupés par le bien-être de leurs familles et deviennent aussi des militaires plus disciplinés et motivés.

Les autres fermes se trouvent à Boko (Bas-Congo), à l’Académie Militaire de Kananga (Kasaï Occidental), à Kindu (Maniema) et à Mura (Katanga). Ces 5 sites de production vont approvisionner un champ de 150 ha minimum chacun. Le personnel concerné sera sensibilisé et reconstruira une infrastructure d’accueil pour outils et matériaux agricoles. Chaque site bénéficiera de formation de production d’agriculture pour techniciens ainsi qu’une garantie et maintenance assurées. Finalement, un budget de fonctionnement est prévu et matériel de base fourni, y compris des outils d’agriculture motorisés.  Le projet, qui continuera jusqu’à fin septembre 2010, est financé par la Commission européenne. 

Tshieke Bukasa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*