La FAO forme des techniciens en sécurité alimentaire

0
79

 L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) organise un atelier national de formation de quarante analystes provinciaux sur le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) du mardi 10 août au vendredi 13 août 2010 au centre Theresianium, dans la commune de Kintambo. 

            « Cet atelier constitue un aboutissement d’un processus de la longue haleine dans la recherche des informations sur la sécurité alimentaire au Congo », a dit Pierre Vauthier, chef de département de la sécurité alimentaire de la FAO dans son mot d’ouverture.

            Il a poursuivi en indiquant que « l’IPC est un processus analytique qui regroupe l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de la sécurité alimentaire en RDC. Cet outil qui a été adopté par le cluster sécurité alimentaire depuis septembre 2007, utilise une dizaine d’indicateurs qui intègrent, dans l’analyse, la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, l’accès a l’eau, les moyens d’existences et les stratégies de survie des populations etc. Il vise à classifier la sévérité de la situation de la sécurité alimentaire et humanitaire et a présenter une cartographie globale de la situation. »

            Il a signalé que depuis 2008, une cartographie a été produite chaque année sur base des données récoltées sur terrain. Ainsi l’objectif de cet atelier est de maitriser l’outil qui permet aux analystes provinciaux de produire une cartographie nationale de la sécurité alimentaire et humanitaire par l’approche IPC.

            Signalons que parmi les acteurs intervenant dans la sécurité alimentaire, il y a  les ministères de la Santé et l’Agriculture, la FAO,  l’Unicef, des agronomes, des statisticiens, des ONG aussi bien nationales qu’internationales.          

            Pierre Vauthier a précisé que cet atelier intervient après trois cycles d’analyse de la situation de la sécurité alimentaire en RDC et constitue une session de mise a niveau des analystes IPC provinciaux. Différents concepts seront revus notamment sur la définition, les caractéristiques de la sécurité alimentaire ; les moyens d’existence durables ; les stratégies et les risques ; l’analyse de la situation ; les notions sur l’accès et la disponibilité. L’échange d’expérience  ainsi que les notions sur les relations avec les institutions seront également partagés.

Rachel Ngongo

 (stagiaire IFASIC)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*