La dépouille mortelle de l’Editeur du « Phare » depuis hier à Kinshasa

0
112

C’est hier jeudi 15 juillet 2021, vers 19 heures, que l’avion amenant la dépouille mortelle de Polydor Muboyayi Mubanga, Editeur Directeur Général du quotidien Le Phare, a atterri sur la piste de l’aéroport international de N’Djili. C’était pratiquement au moment où le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, s’apprêtait à s’embarquer à destination d’Accra, au Ghana, où il est appelé à participer à la cérémonie d’hommage à son homologue Youssouffou du Niger, précurseur de la ZLECAF (Zone de Libre Echange Continental Africaine).

         S’agissant  du corps du patron du « Phare », un comité d’accueil restreint était positionné sur le lieu, en vue de sa prise en charge et de son transfert à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire. La tristesse et la désolation se lisaient sur les visages de proches parents, amis et connaissances présents dans les installations aéroportuaires. Après avoir affronté une longue série d’embouteillages, de Masina jusqu’au boulevard Triomphal, le cortège funèbre a atteint difficilement cette formation hospitalière.

Décédé le samedi 26 juin 2021 aux Etats-Unis d’Amérique, à la suite d’un arrêt cardiaque, l’Editeur Directeur Général du journal Le Phare sera donc inhumé dans la terre de ses ancêtres. Selon le programme établi pour la circonstance, un culte d’action de grâces sera organisé en sa mémoire ce vendredi à partir de 15 heures à la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Quant à la levée du corps de la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire, elle interviendra ce samedi 17 juillet mais serait précédée de messages d’hommages et du dépôt des gerbes de fleurs, dans le respect des gestes barrières.

                                                                                                          LP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •