La Commission interministérielle « S.O.S Sud-Kivu » mise sur pied

0
51

Sa mission essentielle : mobiliser l’aide en nature ou en espèces auprès de personnes morales et physiques dans un élan de solidarité nationale, en vue de répondre aux besoins pharmaceutiques, de logement et de soins énormes des victimes de l’incendie de Sange, survenu dans la nuit du 2 au 3 juillet dernier.

En effet, sur instruction du Premier ministre, Adolphe Muzito, il est mis sur pied depuis hier mardi 6 juillet 2010 une Commission interministérielle « Santé » et « Affaires sociales, Action humanitaire et Solidarité nationale » ayant pour mandat de canaliser de manière libre les besoins enregistrés sur trois sites (Sange, Uvira et Bukavu) où sont acheminées les victimes du sinistre du village de Sange. D’après les ministres Victor Makwenge et Ferdinand Kambere, il s’agit en fait d’appuyer les efforts du Chef de l’Etat qui a décrété la mobilisation de la solidarité nationale autour du malheur qui a frappé notre pays. Ainsi donc, soulignent-ils dans un communiqué officiel, les contributions individuelles ou des personnes morales sont à verser aux comptes intitulés « Commission Interministérielle S.O.S Sud-Kivu ouverts auprès de la Banque Congolaise » sous les numéros 201 33865 70 2010 0(USD) et 201 33865 99 2010 0(CDF).

Les membres du gouvernement de la République se sont résolus à donner l’exemple de la solidarité vivante et agissante des populations congolaises en versant, hic et nunc, leurs parts de générosité à cette opération citoyenne destinée à soutenir nos sœurs et nos frères lourdement éprouvés dans leurs chaires et dans leurs cœurs par ce terrible accident.

Notons que jusqu’au lundi 5 juillet 2010, la situation générale renseignait 242 décès dont 235 à Sange/Uvira, et 7 à Bukavu (4 à HPGR de Bukavu et 3 à HGR de Panzi) et aussi 92 brulés en vie. Concernant la répartition des 93 brûlés, jusqu’à lundi dernier, les statistiques présentaient 26 brûlés graves ; 43 brûlés intermédiaires et 23 brûlés moins graves.

Tshieke Bukasa

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*