La Ceni sur la ligne droite des élections consensuelles

0
131

Dans sa démarche visant à mobiliser toutes les parties prenantes autour d’un même idéal avant, pendant et après la tenue de prochaines élections, le bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante ainsi que les membres de la plénière poursuivent leurs consultations. Après avoir été chez le Président de la République, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions, l’équipe dirigée par Denis Kadima Kazadi a clôturé ses consultations, pour l’année 2021, avec le Premier Ministre, Jean Michel Sama.

           Cette rencontre ,qui s’est tenue le  vendredi 31 décembre 2021 à la Primature,  a permis aux membres de la CENI nouvellement installés de solliciter auprès du Chef du gouvernement des moyens dont la Centrale électorale a besoin pour remplir sa mission d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

       Face à la presse, le Président de la CENI a souligné que cette rencontre s’est inscrite dans le cadre des tâches assignées à son institution, à savoir de rencontrer toutes les parties prenantes au processus électoral en RDC afin de mieux baliser la voie devant mener aux élections.

      «La CENI est en place depuis quelques mois et parmi les tâches qui nous sont assignées, il y a celle de rencontrer les acteurs clés du processus électoral. Et, le Premier Ministre, qui est le Chef du Gouvernement, est la personne que nous avons vue aujourd’hui après avoir rencontré le Chef de l’Etat il y a quelques semaines. Le but de la réunion était de discuter des moyens dont la CENI a besoin pour pouvoir mener à bien le processus électoral. Nous avons rencontré le Premier Ministre, le  Ministre d’Etat en charge du Budget ainsi que la vice-ministre des Finances. Donc, c’est dans le cadre des préparatifs des élections. Parce que nous comptons entamer l’année 2022 avec beaucoup d’opérations pour que les choses se fassent comme il faut sur le plan de la qualité, de la fiabilité et dans le délai nous imparti par la Constitution», a déclaré le numéro 1 de la centrale électorale.

Élections dans le

délai constitutionnel

          A la population, Denis Kadima a donné un message compréhensible par tous. Il a fait savoir que son équipe a un mandat que la Nation lui a confié. Et ce mandat reste celui  d’organiser les élections dans le délai requis par la constitution et les élections dont les résultats seront acceptés par la majorité de la population. Cela étant, cette population devra déjà savoir que la CENI s’est déjà mise au travail. La Ceni rencontre les parties prenantes pour que chacun puisse jouer son rôle afin que cet objectif soit atteint.

        Il est important de signaler que la République Démocratique du Congo a déjà connu trois cycles électoraux. Ces trois cycles ont fait l’objet des  contestations. C’est ce scénario que l’équipe dirigée par Denis Kadima ne veut pas faire revivre à la communauté. Après avoir échangé avec des ambassadeurs de différents pays accrédités en RDC ainsi que la représentante de la Monusco, cette équipe frappe à la porte des parties prenantes congolaises. Une manière de rassurer les uns et les autres que le pays doit aller de l’avant en ce qui concerne la consolidation des valeurs démocratiques.

         Après ses rencontres avec le Président Tshisekedi et le Premier ministre Sama, cette équipe poursuivra ces rencontres conformément à son agenda.  Ce qui démontre que tout ce qui sera fait dans l’avenir, sera fait conformément aux revendications et souhaits de ceux qui afficheront la volonté d’œuvrer pour un Congo prospère.

Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •