La «base» de l’Union Sacrée hier dans les rues de Kinshasa

0
39

L’Alliance des Congolais Progressistes (ACP), un parti allié à l’Union Sacrée de la Nation (USN) et  les sociétaires de l’asbl dénommée Vision Fatshi  étaient hier mardi 21 septembre 2021 dans la rue pour manifester clairement leur soutien aux institutions de la République.  Venus de plusieurs coins de la capitale, les marcheurs  étaient disciplinés, enthousiastes, moulés dans des tee shirts   et bercés par des sons de musique. On a vu l’échantillon ayant choisi   Tshangu  comme point de ralliement longer allègrement  le boulevard  Lumumba et occuper dans un premier temps les deux bandes de cette artère.  La «base» de l’USN était encadrée par des policiers communément appelés « Ujana », qui précédaient les manifestants et fermaient la marche.

            Quelques policiers avaient été également déployés à plusieurs points de passage. En raison du comportement républicain  des manifestants, ces éléments de police ont passé un après-midi tranquille.

            L’absence de canicule en début de matinée a certainement réjoui les marcheurs qui ont poursuivi leur marche jusqu’au point de destination, à savoir le Palais du Peuple.

Si dans un premier temps, les usagers de la route ne se sont pas faits des soucis, la circulation routière a été passablement perturbée un peu plus tard.

            Ayant battu le pavé pendant quelques heures sans de problème, les manifestants sont arrivés dans le périmètre du boulevard Triomphal en fin de matinée  et certains  d’entre eux se sont empressés de remettre un mémo au speaker de l’Assemblée Nationale.

            « Je vous félicite pour avoir marché dans la paix, la tranquillité et l’amour pour soutenir les institutions de la République. Je réceptionne votre mémorandum pour le transmettre à qui de droit. C’est aussi un plaisir de vous recevoir en ce jour où le Président de la République séjourne aux USA. Et là, il représente la RDC et l’Afrique tout entière en tant que président de l’Union Africaine. Nous devons le soutenir  et implorer la grâce divine pour que Dieu le comble de sagesse et de force pour présider aux destinées du continent noir afin que le Congo et l’Afrique émergent », a déclaré Mboso juste après avoir reçu le mémo.

            De leur côté, les manifestants ont justifié leur action  politique en se référant aux articles 22,23, 24…. de la Constitution qui se rapportent à la liberté d’expression, de manifestation pacifique individuelle ou collective….

A les en croire, la marche d’hier, citoyenne et patriotique, traduit l’amour et l’attachement des Congolais  «aux institutions de la République car nous n’avons  que la RDC comme patrie».

            Et de renchérir qu’il est temps de démontrer à l’opinion tant nationale qu’internationale que toutes les couches  de la population congolaise sont derrière les institutions de la République »

            C’est dans ce sens que «Vision Fatshi» fustige les propos injurieux et déclarations politiques maladroites tenus récemment par des acteurs politiques en mal de positionnement. Les auteurs de ces dérapages ont à travers leurs propos scellé leur sort politique, dans la mesure où une personnalité politique qui aspire à la gestion de la res publica doit s’abstenir de tenir des propos insultants à l’endroit des services censés la protéger.

            Cette asbl est d’avis que le décollage de la RDC est lié à la stabilité de ses institutions.

            «Vision Fatshi» demande également  aux Congolais de s’abstenir des propos tendant à entretenir la polémique et à salir les institutions, de lutter contre le tribalisme et la haine véhiculée par certaines personnalités  politiques et religieuses, de faire confiance au Parlement, aux cours et tribunaux, et au gouvernement issu de l’Union Sacrée.

                        Jean-Pierre Nkutu.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •