Kyungu enfonce le clou : «Lamuka était une association momentanée»

0
582
Kyungu wa Kumwanza. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au lendemain du meeting  qu’il avait tenu devant les cadres et agents au siège de son parti, UNAFEC, à Lubumbashi, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza a accordé une interview à la presse locale, au cours de laquelle il a tenu à lever l’équivoque sur un certain nombre de questions d’actualité.

Il a réaffirmé qu’après les élections, Lamuka, en tant que plateforme électorale ne doit plus continuer à exister. A ce titre, chaque membre qui la composait est censé rentrer à ses origines. Les siennes s’appellent « Ensemble » que dirige Moïse Katumbi.

            Deux principes : il réaffirme qu’il n’y a qu’un seul Président de la République qui s’appelle Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

            Enfin, déclare-t-il, il n’y a aucun inconvénient pour le retour de Moïse Katumbi au pays afin qu’il puisse faire équipe, ensemble avec le Président de la République, qui est son frère pour faire marcher les choses.

Question : Est-il vrai que vous n’appartenez plus à la coalition Lamuka ?

A.G. Kyungu : Je ne vois pas pourquoi épiloguer là-dessus. Lamuka c’était une plateforme électorale, une sorte d’association momentanée avec un sujet précis : les élections. Mais, les élections ayant eu lieu, nous rentrons à nos origines. C’est-à-dire moi, mon origine, c’est l’ « Ensemble ». Pas Lamuka parce qu’il n’est pas l’ensemble des partis politiques, mais plutôt une association pour un but précis. Donc, il n’y a pas à épiloguer là-dessus.

Question : Quelles sont les raisons profondes qui vous ont amené à faire volte-face ?

A.G. Kyungu : Non, il n’y a pas de volte-face. Il y a tout simplement la logique qui est claire : il y a un seul président de l’Ensemble qui s’appelle Moïse Katumbi Chapwe. Il ne faut pas qu’il y ait de la confusion. Monsieur Fayulu a sa plateforme « Dynamique » à laquelle il appartient. Puis, il a son parti politique qui s’appelle « Ecidé », et il n’a jamais caché cela. C’est clair que mon origine est Ensemble de Moïse Katumbi.

Question : Donc, vous n’appuyez plus le combat que mène pour l’instant Martin Fayulu ?

A.G. Kyungu : Il n’y a pas de combat permanent pour nous qui sommes légalistes. Il y a pour le moment un seul Président de la République, ce Président de la République s’appelle Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est lui qui est Président de la République que nous reconnaissons. Nous n’avons pas à vouloir tergiverser là-dessus. Ça se passe de tout commentaire.

Question : Comment est-ce vos amis de Lamuka ont apprécié cette prise de position ?

A.G. Kyungu : Il n’y a pas de Lamuka. Nous n’avons pas de Lamuka. Je répète encore une fois que je suis de l’Ensemble. Je ne suis pas là pour parler de Lamuka. S’il y en a maintenant qui veulent en faire un rassemblement reconnu, il y a des démarches à suivre. Moi, il ne faut pas que j’oublie mes origines. Je suis légalement reconnu comme membre de l’Ensemble dirigé par Moïse Katumbi Chapwe.

Question : Pouvons-nous aussi conclure que, à ce jour, la position que vous partagez est celle de Moïse Katumbi ?

A.G Kyungu : Je suis un homme d’Etat. Si je parle de l’Ensemble de Moïse Katumbi, c’est sûr que je ne peux pas engager la responsabilité d’un homme aussi de grande personnalité à la légère. Il est président, notre président de l’Ensemble. Et il n’a jamais démissionné de l’Ensemble pour Lamuka.

Question : Qu’en est-il des démarches que vous menez pour que Moïse Katumbi rentre au pays ?

A.G. Kyungu : Nous avons déjà exprimé notre désir de voir Moïse Katumbi Chapwe rentrer. Je vous dit au passage ce que Moïse a dit : il ne peut pas faire des problèmes à Félix qui est son frère. Moïse l’a dit.

Donc, il n’y a aucun inconvénient pour qu’il rentre, et qu’ils puissent faire équipe ensemble pour faire marcher les choses.Propos retranscrits par Dom

  • 55
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •