Kongo Central : les députés provinciaux recalés

0
220

La destitution cavalière du gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana, par un groupe de députés provinciaux (24 sur 41), dans un hôtel de Matadi, le mercredi 04 décembre 2019, après la pagaille enregistrée au siège de cette institution provinciale, n’a pas reçu le quitus du Conseil des ministres, présidé par le Chef de l’Etat le vendredi 06 décembre. C’est le retour à la case départ car Félix Antoine Tshisekedi a demandé au Premier ministre Ilunga Ilunkamba de mettre sur pied, dans un bref délai, une commission spéciale chargée d’examiner tous les contentieux relatifs aux conflits entre les membres des assemblées provinciales et les responsables des exécutifs provinciaux. Cela fait penser notamment au Kongo Central, au Haut-Lomami et à l’Ituri, dont les gouverneurs étaient victimes des motions puant les règlements des comptes.

         Pour ce qui du cas spécifique du Kongo Central, l’affaire Matubuana, née de la sextape impliquant directement son adjoint, Justin Luemba, et son assistante, Mimi Muyeta, a pris les contours d’un acharnement du président de l’Assemblée provinciale, Anatole Matusila, et d’un groupe de députés provinciaux, sur la personne du précité. On rappelle qu’après avoir soutenu le gouverneur de province contre la requête du Procureur général près la Cour de Cassation, qui s’apprêtait à engager des poursuites judiciaires contre lui pour atteinte aux bonnes mœurs, le président de l’Assemblée provinciale s’est subitement retourné contre son ancien protégé, pour des raisons inexpliquées.

         Incapable d’organiser un débat démocratique autour de la nouvelle motion de défiance articulée contre Atou Matubuana, pour le même grief lié à la sextape, Anatole Matusila ferait mieux d’attendre les experts de la Commission gouvernementale pour ficeler un acte d’accusation en béton justifiant son désaveu. Une autre voie que celle-là pousserait les observateurs à croire à un conflit personnel et à une recherche délibérée de trouble de la paix sociale au Kongo Central.

                            Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •