Kinshasa : Opération « Zéro déchet à l’air libre »

0
67

Pour lutter efficacement contre les immondices dans les marchés urbains, les supermarchés, les communes, les lieux publics et les ménages, le gouverneur de la vile de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a lancé le jeudi 21 mai 2020, l’opération baptisée « Zéro déchet à l’air libre ». Celle-ci s’inscrit dans la dynamique de l’opération « Kinshasa-Bopeto ».

 Elle vise le tri des déchets, lesquelles devraient être placés dans trois types des sacs devant servir de poubelles.  Ainsi, les sacs-poubelles bleus devraient recueillir les déchets organiques, les sacs transparents les déchets plastiques, tandis que les sacs-poubelles jaunes devraient recevoir tous les autres déchets.

            Placée sous la coordination du responsable de Kinshasa-Bopeto, Germain Mpundu Bombanza, ce dernier a déjà pris langue avec quelques gestionnaires des marchés urbains, notamment Fatouma et John Polesha, respectivement Administratrice du Marché de la Liberté, dans la commune de Masina, et Administrateur du Marché Gambela, dans la commune de Kasa-Vubu.

            Les entretiens avec Fatouma et John ont tourné autour de la mission des experts diligentée par le gouverneur de la ville tout récemment dans ce marché. Il était question, pour le coordonnateur de « Kin-Bopeto », de lui rappeler la vision de l’autorité urbaine qui veut que les déchets produits au niveau des différents marchés, supermarchés, places publics et ménages soient évacués selon les normes, et c’est-à-dire dans des sacs poubelles plastiques.

            Les deux Administrateurs ont assuré l’émissaire du gouverneur de s’activer pour que l’opération « Zéro déchet à l’air libre » sont une réalité quotidienne et permanente, afin de rendre leurs entités salubres. 

            Il y a lieu de souligner que le coordonnateur de l’opération « Kin-Bopeto »  va poursuivre sa mission d’information auprès des Administrateurs d’autres marchés urbains et municipaux de la capitale.

Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •