Kinshasa : les députés provinciaux inquiets du déficit communicationnel

0
22

Les députés provinciaux de Kinshasa ont adopté à l’unanimité, mais avec amendement, le projet de calendrier des travaux de la session ordinaire de septembre, hier mercredi 14 octobre 2020, lors de la plénière présidée par le vice-président Francis Tshibalabala.  Un huis clos a été décrété au moment de traiter  le point relatif à l’examen et l’adoption du rapport de gestion du Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.  Il s’agit de la période allant d’octobre 2019 à mars 2020, puis du 30 avril à septembre 2020.

            La question soulevée par les élus provinciaux de Kinshasa, liée au déficit communicationnel constaté dans leurs activités parlementaires pendant les plénières, s’est invitée au débat. En première ligne, les honorables Francis Bimwala, Désiré Mbonzi wa Mbonzi et Bayambudila ne comprennent pas que les Kinoises et Kinois soient privés des retransmissions télévisées des plénières de leur institution. L’argumentaire développé par l’honorable Francis Tshibalabala sur le manque de moyens financiers a été balayé d’un revers de la main par les élus de Kinshasa.

            Il a rappelé que sous la législature passée, les plénières étaient retransmises sur « CCTV », et au début de la présente législature, elles étaient diffusées sur « Congo Web TV ». Faute d’honorer les factures, le partenariat a été interrompu. Présentement, a-t-il indiqué, les plénières sont retransmises sur la chaine « Nzango TV ». Séance tenante, la plénière a décidé la mise sur pied d’une Commission ad hoc appelée à travailler en synergie avec la Commission Economie et Finances (ECOFIN ), en vue de résoudre la question de la médiatisation des productions législatives.

            Par ailleurs, il a été levé l’option de la validation, lors de la plénière prochaine, des mandats des suppléants, qui vont intégrer l’hémicycle pour combler les vides laissés par 5 députés provinciaux qui siègent dans le gouvernement provincial.

            L’honorable Malungeni a rappelé à la plénière que le gouverneur de la ville devrait présenter également le projet d’édit pour l’exercice 2018, resté comme arriéré,  lors de la présentation de celui de 2019. Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •