Kinshasa : le Marché central de nouveau fermé

0
117

Dans un communiqué officiel parvenu au Phare et daté du 12 janvier 2021, sous la signature de Sam Leka Sampie, ministre provincial de l’Intérieur, Sécurité, Justice et Affaires coutumières, il est fait état de la fermeture du Marché central de Kinshasa, pour une durée indéterminée, pour cause des travaux de réhabilitation. Les vendeuses et vendeurs de ce lieu de négoce en ont jusqu’au 20 janvier 2021 pour déménager et se « relocaliser » dans les marchés périphériques. 

Le ministre Sam Leka Sampie fait savoir que sa décision est prise « en exécution de l’arrêté n°SC/001/CAB/GVK/GNM/2021 du 11 janvier 2021 du Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, portant fermeture du Marché central de Kinshasa, et relocalisation temporaire de ses structures.  Ainsi, il est porté à la connaissance de la population kinoise que pour raison d’assainissement et de réhabilitation, le Marché central de Kinshasa est fermé au public jusqu’à l’achèvement desdits travaux». 

            Ce membre du gouvernement provincial invite les vendeuses et vendeurs à aller occuper les étalages des marchés provisoires dont ceux du 24 novembre,  Itaga, Kabinda et Kalembelembe. Le délai de déménagement court jusqu’au 20 janvier 2021. Les agents chargés du suivi de cette décision sont appelés à sa stricte observance.

            Il sied de rappeler que le Marché central de Kinshasa avait été fermé du mois d’avril à celui de septembre, pour la même raison, avant d’être rouvert anarchiquement par ses vendeuses et vendeurs, qui avaient décidé de mettre en application une mesure du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, prise au mois de juin, et bloquée par le gouverneur de la ville, portant reprise de ses activités marchantes.

            Le souhait des Kinoises et Kinois est que cette fois, le Marché Central connaisse une réhabilitation de fond en comble, dans le sens de sa modernisation et de son agrandissement.  L’autre souhait est que les principales avenues qui permettent d’y accéder et d’en sortir, au moyen des automobiles, telles que Plateau et Marais, soient également réaménager, de manière a rendre fluide les mouvements des personnes et des biens.

JRE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •