Kinshasa abrite le Forum national sur le VIH Sida

0
117
sida2Il se tient depuis ce mardi 14 janvier 2014, au Centre catholique Béthanie de la commune de la Gombe, le Forum national sur le VIH Sida dénommé « Dialogue National VIH 2014 ». Organisés par le Comité National de Coordination du Fonds Mondial de lutte contre le VIH-Sida, la Tuberculose et le Paludisme CCM-RDC) , les travaux de ces assises nationales de deux jours ont été ouverts par le ministre de la Santé Publique, Dr Félix Kabange Mukwampa. Ils ont pour objectif général de contribuer  à la mobilisation des ressources dans la lutte contre le VIH par l’élaboration de la note conceptuelle du volet VIH à soumettre au Fonds Mondial dans le cadre nouveau modèle de financement.
 Au total 150 personnes prennent part à ces travaux dont notamment : les représentants des organismes internationaux, des partenaires techniques et financiers, des différents ministères du gouvernement congolais, du CCM, des associations nationales ayant un certain rapport avec le VIH, de la société civile … Toutes les provinces de la RDC y sont représentées.
Dans son discours de circonstance, le ministre de la Santé Publique et président en exercice de CCM, Dr Félix Kabange Mukwampa, s’est d’abord réjoui de la grande représentation de ce Forum. La présence de délégués de toutes les provinces, a-t-il souligné, confirme son caractère national. Et, c’est seulement à ce titre que l’on peut organiser le dialogue vraiment national avec toutes les parties prenantes de la lutte contre le VIH-Sida, afin d’identifier les activités prioritaires du plan stratégique national à intégrer dans la note conceptuelle en vue de la soumission du CCM- RDC au Fonds Mondial et, ensuite rédiger la note conceptuelle à soumettre au Fonds Mondial.
Le « Dialogue National VIH 2014 », a rappelé le ministre de la Santé, s’inscrit dans la cadre du long processus participatif et inductif du Nouveau modèle de financement initié par le Fonds Mondial, dont la République démocratique du Congo a été retenu comme candidat pour le volet VIH, parmi les six pays au monde, pour un montant indicatif de 130 millions de dollars américains, au-delà des engagements de cette organisation dans les Grants en cours.
En effet, en 2012, le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a initié les éléments clés d’un Nouveau Modèle de Financement (NMF) qui lui permettra d’investir de manière plus stratégique et d’avoir un impact plus marqué à l’échelle internationale sur le VIH-Sida, la tuberculose et le paludisme.
Ce Nouveau modèle de Financement compte sept étapes, à savoir : le renforcement des plans stratégiques nationaux, l’alignement du processus du Fonds Mondial sur le dialogue national permanent entre les parties prenantes, l’élaboration et la présentation de la note conceptuelle, l’examen indépendant des notes conceptuelles par le comité technique d’examen des propositions (TRP), la détermination/approbation des plafonds budgétaires par le comité d’approbation des subventions, l’élaboration des subventions, ainsi que l’approbation des subventions par le conseil d’administration.
Lors de sa 28ème session, le conseil d’administration du Fonds Mondial a approuvé ce nouveau modèle de financement et a convenu d’initier sans tarder sa phase transitoire pour lui permettre de faire des essais et ajustements, afin de capitaliser l’évolution de son modèle de financement.
Le processus jusqu’à ce jour a été, selon Dr Félix Kabange, dominé par l’exercice du calcul du fonds de contrepartie, la formation sur le NMF en collaboration avec une grande équipe des experts du Fonds Mondial de Genève au début du mois de mai 2013, la tenue de la conférence nationale sur le VIH-Sida à Lubumbashi, en juin 2013, le lancement de la revue externe du programme couplé au dialogue provincial pour la récolte des données devant enrichir le Plan stratégique national de lutte contre le VIH-Sida, l’élaboration du cadre d’investissement sous l’égide de l’ONUSIDA, et la finalisation de la révision du PSN lors de l’atelier de validation technique organisé du 28 au 29 octobre 2013.
Michel  LUKA
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*