Kasongo Numbi sonne l’alerte : les provinces de RDC sont pillées

0
121

 

L’épineux problème de la gestion prédatrice de la République Démocratique du Congo préoccupe au plus haut point l’élite intellectuelle du pays.
Les critiques sévères formulées par les partenaires extérieurs sur l’opacité des contrats conclus au nom de la république par les différents gouvernements avec les multinationales dans le domaine minier, et les entreprises chinoises dans le secteur des infrastructures ont révélé que ces contrats léonins ont plus profité à une élite politique corrompue au détriment de la population congolaise condamné à mourir pauvre dans un pays scandaleusement riche.
Après les différents rapports internationaux, parlementaires, de la société civile sur les pillages de richesses de la RDC et les détournements illicites des fonds publics, le professeur Kasongo Numbi de la faculté des Sciences à l’Université de Kinshasa a fait des observations sur la gestion calamiteuses des 11 provinces de la RDC.
Il ressort des analyses de cet ancien député de l’Assemblée nationale issue des élections 2006, se basant sur les rapports des magistrats et vérificateurs exécutants l’ordre de mission signé par le président de l’Assemblée nationale en date du 3 février 2009 que les gouverneurs des provinces ont contribué aux pillages du pays par les détournements des fonds rétrocédés aux entités territoriales décentralisées.
En scientifique, le professeur Kasongo démontre en s’appuyant sur le tableau synthétique de la Cour des Comptes comment les autorités provinciales censées travailler pour le bonheur des populations dont ils ont reçu le mandat, ont plutôt contribué à l’aggravation de leur misère par les détournements des fonds destinés à leur bien-être.
 
1. PROVINCE DU BANDUNDU
 
D’après le tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport précité, l’Exécutif du gouvernement provincial du Bandundu avait reçu, en 2007 et 2008, respectivement un montant de 2774289666 FC et 5380082105 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 4954089 US $ (Quatre millions neuf cent cinquante-quatre mille quatre-vingt-neuf dollars américains) et 10760164 US$ (Dix millions sept cent soixante mille cent soixante-quatre dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2007, le Rapport de la Cour des Comptes renseigne que le gouvernement provincial a cédé seulement, à l’ensemble des ETD du Bandundu (environ une centaine) 357 US$ (Trois cent cinquante-sept dollars américains) ; soit 0,007 % au lieu de 20 %. Le manque à gagner pour les ETD de la province du Bandundu s’élève donc à 990461 US $ (Neuf cent quatre-vingt-dix mille quatre cent soixante et un dollars américains). Pour l’année budgétaire 2008, le même Rapport indique que le gouvernement provincial n’a remis aux ETD que la modique somme de 580282 US$, soit 5,4 % au lieu de 40 %. Les ETD de la province du Bandundu ont donc enregistré un manque à gagner de 3723784 US $ (Trois millions sept cent vingt-trois mille sept cent quatre-vingt-quatre dollars américains), en 2008. 
 
2. PROVINCE DU BAS-CONGO
 
Le tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 dudit Rapport indique que le gouvernement provincial du Bas-Congo avait reçu du gouvernement central, en 2007 et 2008, respectivement 5898712469 FC et 17698789231 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 10533415 (Dix millions cinq cent trente-trois mille trois cent soixante et six dollars américains) et 35397578 US$ (Trente-cinq millions trois cent quatre-vingt-dix-sept mille cinq cent soixante-dix-huit dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2007, les ETD de la province n’ont rien reçu, réalisant ainsi un manque à gagner de 2106683 US$ (Deux millions cent et six mille six cent quatre-vingt-trois dollars américains). En 2008, le rapport de la Cour des Comptes renseigne que les ETD de la province du Bas-Congo, ont perçu, selon le bon vouloir de l’exécutif provincial, un montant de 1212314 US$ (Un million deux cent douze mille trois cent quatorze dollars américains), soit 3,4 %, au lieu de 40 %. Le manque à gagner se chiffre à 12946717 US$ (Douze millions neuf cent quarante-six mille sept cent dix-sept dollars américains).
 
3. PROVINCE DE L’EQUATEUR
 
Il ressort du tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, que le gouvernement provincial de l’Equateur avait reçu du gouvernement central, en 2007 et 2008, respectivement 1860079995 FC et 7696022490 FC. Ces montants équivalents, aux taux de change budgétaires, respectivement à 3321571 (Trois millions trois cent vingt et un mille cinq cent soixante-onze dollars américains) et 15392045 US$ (Quinze millions trois cent quatre-vingt-douze mille quarante-cinq dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2007, le rapport de la Cour des Comptes indique que les ETD de la province de l’Equateur ont reçu un montant de 796259 US$, (Sept cent quatre-vingt-seize mille deux cent cinquante neuf dollars américains), soit 23,97 % au lieu de 20 %, réalisant ainsi un bonus de 131945 (Cent trente et un mille neuf cent quarante-cinq dollars américains). En 2008, le rapport de la Cour des Comptes renseigne que les ETD de la province de l’Equateur, ont perçu un montant de 1897576 US$ (Un million huit cent quatre-vingt-dix-sept mille cinq cent soixante-seize dollars américains), soit 12,33 % au lieu de 40 %. Elles ont donc connu un manque à gagner de 4259242 US$ (Quatre millions deux cent-cinquante neuf mille deux cent quarante-deux dollars américains) qui a noyé complètement le petit bonus réalisé en 2007.
 
4. PROVINCE DU KASAÏ-OCCIDENTAL
 
Le tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, signale que le gouvernement provincial du Kasaï-Occidental avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 1410211905 FC et 6920236153 FC. Ces montants équivalents, aux taux d’échange budgétaires, respectivement à 2518236 (Deux millions cinq cent dix-huit mille deux cent trente-six dollars américains) et 13840472 US $ (Treize millions huit cent quarante mille quatre cent soixante-douze dollars américains). En 2007, le gouvernement de la province du Kasaï-Occidental n’a rétrocédé à près d’une soixantaine des ETD que compte la province que 6,55 % au lieu de 20 % du montant envoyé par le gouvernement central. Ce qui a occasionné un manque à gagner de 338606 US$ (Trois cent trente-huit mille six cent et six dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, seulement 5,08 % sont rétrocédés aux ETD du Kasaï-Occidental, au lieu de 40 % légaux. Les ETD de cette province ont perdu donc 4832689 US$ (Quatre millions huit cent trente-deux mille six cent quatre-vingt et neuf dollars américains).
 
5. PROVINCE DU KASAÏ-ORIENTAL
 
A la page 10 du Rapport, un tableau synthétique renseigne que le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 2345757823 FC et 7597313235 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 4188853 US$ (Quatre millions cent quatre-vingt huit mille huit cent cinquante-trois dollars américains) et 15194626 US$ (Quinze millions cent quatre-vingt-quatorze mille six cent vingt-six dollars américains). En 2007, le gouvernement de la province du Kasaï-Oriental n’a rétrocédé aux ETD de la province que 1,92 % au lieu de 20 % du montant envoyé par le gouvernement central. Ce qui a occasionné un manque à gagner de 757414 US$ (Sept cent cinquante-sept mille quatre cent quatorze dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, seulement 4,61% ont été rétrocédés aux ETD du Kasaï-Oriental, au lieu de 40% légaux. Les ETD de cette province ont connu donc un manque à gagner de 5376851 US $ (Cinq millions trois cent soixante-seize mille huit cent cinquante et un dollars américains) 
 
6.PROVINCE DU KATANGA
 
D’après le tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, le gouvernement provincial du Katanga avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 6661578554 FC et 23491823204 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 11895676 US$ (Onze millions huit cent quatre-vingt-quinze mille six cent soixante-seize dollars américains) et 46983646 US$ (Quarante-six millions neuf cent quatre-vingt-trois mille six cent quarante-six dollars américains). Le gouvernement de la province du Katanga aurait déclaré aux contrôleurs de la Cour des Comptes qu’il a rétrocédé 60 % aux ETD de la province en 2007 et 2008. La vérification sur le terrain indique que les ETD des districts du Haut-Katanga, du Haut-Lomami, du Tanganika, de Kolwezi et de Lwalaba ont reçu des montants qui ne dépassent pas 2 % de ce qui leur revenait. La déclaration du gouvernement du Katanga n’est donc pas confirmée sur le terrain. Nous pouvons donc dire qu’en attendant les justifications crédibles, les ETD du Katanga ont connu des manques à gagner pour 2007 et de 2008, respectivement de 2379135 US $ (Un million trois cent soixante-dix-neuf cent trente-cinq dollars américains) et de 18793458 US$ (Dix-huit millions sept cent quatre-vingt-treize mille quatre cent cinquante-huit dollars américains).
 
7. PROVINCE DE LA VILLE DE KINSHASA
 
D’après le tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 144.444.809.862 FC et 12.645.468.283 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 25.794.303 US $ (Vingt-cinq millions sept cent quatre-vingt-quatorze mille trois cent et trois dollars américains) et 25.290.937 US $ (Vingt-cinq millions deux cent quatre-vingt-dix mille neuf cent trente-sept dollars américains). Le rapport de la Cour des Comptes renseigne que le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa n’a rien rétrocédé aux 24 ETD (Commune) tant en 2007 qu’en 2008. Les Communes ont réalisé donc en 2007 et 2008 un manque à gagner respectif de 5158861 US$ (Cinq millions cent cinquante-huit mille huit cent soixante et un dollars américains) et 10116375 US$ (Dix millions cent seize mille trois cent soixante-quinze dollars américains). Ce qui représente, pour chaque commune de Kinshasa, un manque à gagner mensuel en 2007 et 2008 respectivement de 17913 US$ (Dix-sept mille neuf cent treize dollars américains) et 35126 US$ (Trente-cinq mille cent vingt-six dollars américains).
 
8. PROVINCE DU MANIEMA
 
Le tableau de la page 10 du Rapport de la Cour des Comptes indique que le gouvernement provincial du Maniema avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 1.147.234.690 FC et 4.484.238.995 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 2048633 US$ (Deux millions quarante-huit mille six cent vingt-six dollars américains) et 8968478 US$ (Huit millions neuf cent soixante-huit mille quatre cent soixante-dix-huit dollars américains). En 2007, le gouvernement de la province du Maniema a rétrocédé aux ETD de la province 21,54 % au lieu de 20 % du montant envoyé par le gouvernement central. Ce qui a occasionné un bonus de 31488 US $ (Trente et un mille quatre cent quatre-vingt-huit dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, seulement 23,36 % ont été rétrocédés aux ETD du Maniema, au lieu de 40 % légaux. Les ETD de cette province ont connu donc un manque à gagner de 1492712 US$ (Un million quatre cent quatre-vingt-douze mille sept cent douze dollars américains). Tout le bonus d’environ 31 mille dollars américains réalisé par les ETD du Maniema en 2007 se trouve anéanti par l’ampleur du manque à gagner, environ un million et demi des dollars américains, qu’ont connu les ETD de cette province en 2008. 
 
9.PROVINCE DU NORD-KIVU
 
Il ressort du tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, que le gouvernement provincial de la province du Nord-Kivu a reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 2.078.850.508 FC et 7229886184 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 3.712.233 US$ (Trois millions sept cent douze mille deux cent trente-trois dollars américains) et 14.459.772 US$ (Quatorze millions quatre cent cinquante-neuf mille sept cent soixante-douze dollars américains). En 2007, le gouvernement de la province Nord-Kivu n’a rétrocédé aux ETD de la province que 14,65 % au lieu de 20 % du montant envoyé par le gouvernement central. Ce qui a occasionné un manque à gagner de 198588 US $ (Cent quatre-vingt-dix-huit mille cinq cent quatre-vingt-huit dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, seulement 9,6 % ont été rétrocédés aux ETD du Nord-Kivu, au lieu de 40 % légaux. Les ETD de cette province ont connu donc un manque à gagner de 4473235 US$ (Quatre millions quatre cent soixante-treize mille deux cent trente-cinq dollars américains) 
 
10. PROVINCE ORIENTALE
 
Le même Rapport de la Cours des Comptes indique à la page 10 que le gouvernement de la province Orientale avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 1.358.032.671 FC et 9.617.464.981 FC. Ces montants équivalent, aux taux de change budgétaires, respectivement à 2.425.058 US$ (Deux millions quatre cent vingt-cinq mille cinquante-huit cent cinquante-trois dollars américains) et 19.243.930 US$ (Dix-neuf millions deux cent quarante-trois mille neuf cent trente dollars américains). En 2007, le gouvernement de la Province Orientale n’a rétrocédé aux ETD que 25,80 % au lieu de 20 % du montant envoyé par le gouvernement central. Ce qui a permis aux ETD de la province de gagner un bonus de 140756 US$ (Cent quarante mille quatre sept cent cinquante-six dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, seulement 31,19 % ont été rétrocédés aux ETD de la Province Orientale, au lieu de 40 % légaux. Les ETD de cette province ont connu donc un manque à gagner de 1.695.247 US$ (Cinq millions trois cent soixante-seize mille huit cent cinquante et un dollars américains) anéantissant les 140 mille de bonus réalisé l’année précédente.
 
11. PROVINCE DU SUD-KIVU
 
Il ressort du tableau synthétique présenté par la Cour des Comptes à la page 10 de son Rapport, que le gouvernement provincial Sud-Kivu avait reçu du gouvernement central, dans le cadre des fonds de rétrocession, en 2007 et 2008, respectivement 1358032671 FC et 4519745893 FC. Ces montants équivalent, aux taux d’échange budgétaires, respectivement à 2287826 US$ (Deux millions deux cent quatre-vingt-sept mille huit cent vingt-six dollars américains) et 9039492 US$ (Neuf millions trente-neuf mille quatre cent quatre-vingt-douze dollars américains). En 2007, le gouvernement de la province du Sud-Kivu n’a rien rétrocédé aux ETD. Ce qui a occasionné un manque à gagner de 457565 US $ (Quatre cent cinquante-sept mille cinq cent soixante-cinq dollars américains). Pour l’exercice budgétaire 2008, rien n’est donné aux ETD du Sud-Kivu. Les ETD de cette province ont connu donc un manque à gagner de 3615797 US $ (Trois millions trois six cent quinze mille sept cent quatre-vingt-dix-sept dollars américains) en 2008.
Après avoir dressé le tableau sombre de la gestion calamiteuse des provinces de la RDC par les gouverneurs durant la législature passée par ses gouverneurs, le professeur Kasongo a vivement recommandé une action de justice basée sur les faits dénoncés par la Cour de comptes contre les présumés coupables afin de dissuader les animateurs de ces institutions de base à continuer à détourner et voler impunément les fons publics 
Avec ses calculs qui montrent que chaque ETD du pays a réalisé un manque à gagner de dix mille dollars par mois , cet ancien député de la majorité présidentielle s’est dit convaincu que ces fonds auraient permis la concrétisation des cinq chantiers du Chef de l’Etat sabotés par la cupidité des gouverneurs de provinces qui se sont distingués dans les détournements. 
 
ERIC WEMBA 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*