Kamerhe : rendez-vous le mercredi 8 avril

0
399

Initialement annoncée pour le lundi 6 avril, l’audition de Vital Kamerhe au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete aura finalement lieu demain mercredi 8 avril 2020.

Ce report est lié à une erreur matérielle constatée par la partie invitée qui s’est estimée non saisie au regard de la date figurant sur la première invitation à comparaitre : 6 Mars 2020 au lieu de 6 Avril 2020. Cette erreur a été rapidement corrigée et une nouvelle invitation adressée au Directeur de Cabinet du Président de la République en sa qualité de Coordonnateur des travaux de 100 jours du Chef de l’État.

Le rendez-vous donné par la justice à M.Kamerhe a suscité l’ire de son parti politique UNC qui l’assimile à un acharnement injustifié. Une réaction surprenante dans la mesure où elle met inexplicablement en cause la justice congolaise sans pour autant en expliciter les raisons.

Membre de la coalition au pouvoir, l’Unc ne peut engager un procès contre la justice sans se mettre elle-même en situation de porte-à-faux. Et en s’agitant, elle risque de donner l’impression malheureuse qu’elle aurait des choses à cacher quand bien même tel ne serait pas le cas.

Il faut le dire. Le retard dans l’exécution des travaux de 100 jours a énervé l’opinion congolaise dans son ensemble, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Dans la capitale Kinshasa, la colère est toujours perceptible à cause des embouteillages monstres provoqués par le piétinement des travaux de sauts de moutons dont le parachèvement, très attendu, devrait fluidifier la circulation.

Mais rien n’a marché comme prévu. Le face à face avec le magistrat instructeur du dossier devrait ainsi être l’occasion pour le Coordonnateur desdits travaux d’expliquer, calmement et méthodiquement, les tenants et les aboutissants de ces retards et, aussi, l’utilisation rationnelle des fonds alloués aux différents chantiers.

C’est un dossier simple, que tout gestionnaire avisé devrait expliquer sans éprouver le besoin d’élever la voix. Et même sans s’agiter.

A demain.

Le Phare

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •