Kagame soutient l’état de siège en RD Congo

0
25

Le Président de la République et président de l’Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi, et son homologue rwandais, Paul Kagame, se sont entretenus hier lundi 17 mai 2021 en marge du Sommet sur le financement des économies africaines en cette période de pandémie du coronavirus, convoqué par le président français Emmanuel Macron. Le principal sujet au menu portait sur la position commune africaine à adopter à l’occasion de ce forum de deux jours (17 et 18 mai).

         Exprimant à l’issue de ce tête à tête au sujet de l’état de siège en vigueur depuis le jeudi 06 mai dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, le président rwandais s’est réjoui de l’option levée par son voisin congolais : « Nous saluons cette initiative pris par les autorités de la RDC et nous ferons ce qui est en notre pouvoir pour qu’elle soit fructueuse… nous ne pouvons qu’appuyer tout ce qui, sur le plan sécuritaire mais aussi économique, concourt à stabiliser et à pacifier la sous-région d’Afrique des Grands Lacs. C’est une nécessité pour le développement de tout le monde… »

         Rappelons que la semaine dernière, l’ambassadeur du Rwanda à Kinshasa, Karega, a abondé dans le même sens que son président.

RDC – FMI : coopération au beau fixe

         Le président de la RDC a également mis à profit sa présence à Paris pour échanger, hier lundi 17 mai, avec la Directrice Générale du Fonds Monétaire Internationale, Georgieva. Les deux personnalités ont fait le constat de la bonne tenue des relations entre le gouvernement congolais et cette institution financière internationale.

         Signalons que le retour de Kinshasa dans les bonnes grâces de cette institution de Breton Wood s’est concrétisé par l’engagement de cette dernière à intervenir, à hauteur de 1,5 milliards de dollars américains dans le cadre du programme triennal. Une enveloppe supplémantaire est attendue dans le cadre de la nouvelle allocation des Droits de Tirage Spéciaux en discussion au niuveau du G 20.

Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •