Kabila à Mbandaka pour recréer l’espoir

0
46

Le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a foulé hier jeudi 2010 dans l’après-midi le sol de Mbandaka. Le premier d’entre les Congolais est arrivé dans une ville certes où les bruits de bottes ont pratiquement cessé mais où la psychose d’un nouveau raid des insurgés Enyele continue de hanter les esprits. Sa présence physique, en compagnie du Premier Ministre, Adolphe Muzito, et de plusieurs membres du gouvernement et chefs militaires qui l’y ont précédé, aura le mérite de ramener davantage l’espoir au sein d’une population qui n’était pas suffisamment rassurée par les appels au calme du gouverneur de province.

L’on ose croire que le Conseil Supérieur de la Défense, qui s’est délocalisé de Kinshasa pour le chef-lieu de la province de l’Equateur, trouvera les mots justes pour chasser définitivement la peur qui habite encore l’écrasante majorité des Mbandakais. Ceux-ci sont curieux de connaître les mesures concrètes de sécurité préconisée pour que le feuilleton Enyele ne se reproduise pas. Ils espèrent aussi que le gouvernement a planifié une assistance humanitaire à la mesure des besoins d’une ville sinistrée, où la rareté des biens de première nécessité est couplée au traumatisme causé par les morts, blessés et actes de pillages enregistrés de dimanche à mardi.

                                   J.K.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*