Journée mondiale de la Liberté de la Presse au Congo : les USA pour une mobilisation générale des Africains face aux velléités de l’Etat Islamique

0
49

L’ambassadeur des Etats-Unis en République Démocratique du Congo (RDC), Mike Hammer, a souhaité que les pays africains, particulièrement ceux qui partagent une frontière commune avec la RDC, puisse renforcer leur coopération en matière sécuritaire pour barrer la route aux ambitions du mouvement terroriste « Etat islamique ». Dernièrement, ce mouvement a revendiqué un attentat dans le Nord-Kivu, alors qu’au départ, plusieurs observateurs de l’échiquier politique congolais l’avaient attribué au groupe ‘ADF’ qui est composé de rebelles ougandais. Il pense qu’il ne faudrait pas minimiser cette revendication. Il est convaincu que cette revendication signifie quelque chose sur laquelle il faut rester vigilant. Le représentant des Etats-Unis à Kinshasa a fait cette analyse lors d’un diner de presse qu’il a organisé en sa résidence, à la Gombe, le 03 mai 2019, à l’occasion de la « Journée mondiale de la Liberté de Presse ».

            Mike Hammer a précisé que pour appuyer l’initiative du Président de la RDC de pacifier l’Est de son pays, la priorité revenait à la Monusco, et que les Etats-Unis se tenaient à côté de la communauté internationale pour l’appuyer. C’est ainsi qu’après avoir accompagné le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo aux Etats-Unis, il a entrepris un voyage au Nord-Est de la RDC pour s’entretenir sur place avec la population et les autorités du pays, afin de mieux saisir cette menace et voir les efforts du gouvernement congolais pour résoudre cette question des ADF, qui commence à avoir des ramifications avec des terroristes de l’Etat islamique, et qui devient très préoccupant pour les populations. Il a dit qu’on était au courant des efforts de l’Etat islamique pour s’établir en RDC et dans d’autres pays africains. Face au péril que représente l’Etat islamiste, Mike Hammer a noté que cette lutte ne concernait pas seulement les USA et la communauté internationale, mais doit conduire au renforcement de la coopération sécuritaire entre les pays africains, surtout ceux qui ceinturent la RDC, tels que l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, etc.

Coopération militaire, respect des droits humains et investissements américains : axes prioritaires de la coopération entre la RDC

et les Etats-Unis

            Il a mis à profit cette rencontre avec la presse pour annoncer la visite imminente en RDC du premier responsable et Commandant général d’« Africom » (nom des contingents militaires US sur le continent africain) pour examiner les meilleures relations que l’Armée américaines devra avoir avec les Forces Armées de la RDC. Non seulement la coopération militaire avec la RDC s’avère très importante pour les Etats-Unis, mais il y a aussi et surtout le respect des droits humains et de la liberté de presse à travers le pays et particulièrement dans des provinces ayant vécu les conflits armés telles que les deux Kivu, Kasaï, etc. Les Etats-Unis, à travers la Monusco, encouragent la réinsertion sociale (DDR) des anciens miliciens, car, avec l’avènement du nouveau régime, à travers l’élection du Président Félix Tshisekedi, plusieurs groupes armés ont manifesté leur intention de déposer les armes.

Il s’est ensuite réjoui que le Chef de l’Etat ait répondu positivement à l’invitation des organisations professionnelles de la presse. Il est convaincu que la presse est irremplaçable dans une démocratie, qu’on soit ou non d’accord avec elle. Il a exprimé sa satisfaction de voir actuellement les opposants se réunir à travers la RDC, sans aucune intimidation. Cela un important pour la démocratie en général. Pour terminer, Mike Hammer a évoqué la question des investissements américains au Congo. Selon lui, cela est déjà une réalité à travers des voyages d’investigation des opérateurs américains en RDC, favorisés par l’Agence USAID. Le diplomate américain reste convaincu que cette coopération avec la RDC vise la paix et la prospérité du peuple congolais et qu’à la fin tous les deux pays – la RDC et les Etats-Unis – sortent gagnants.SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •