Journée internationale de l’identité : l’ONIP promet une carte d’identité à chaque congolais avant mai 2023

0
91

Instituée par les Nations Unies, la journée internationale de l’identité a été célébrée hier jeudi 16 septembre 2021. A Kinshasa, l’Office Nationale de l’Identification de la Population (ONIP), en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, a choisi le «Salon rouge de l’immeuble du gouvernement pour des échanges sur le bienfondé d’identifier les Congolais.

            Cette date du 16 septembre doit être considérée comme celle de l’identité en RDC pour atteindre les objectifs du développement, a indiqué  Richard Ilunga, Directeur Général de l’Onip. Car, à ce jour, près de 100.000.000 des Congolais sont sans identité. Il est important que l’Onip, qui doit s’occuper de l’identification, en créant un fichier général pour l’octroi de la carte d’identité, s’implique pour sensibiliser les citoyens afin que chacun comprenne l’importance d’avoir une carte d’identité.

            Être sans identité légale est comparable à une personne qui n’a pas vécu car, l’on nait grandit et meurt sans avoir existé parce qu’il n’y aura aucune trace de son passage ici sur terre. Raison pour laquelle le président de l’ONIP a invité tout le monde à une sensibilisation de ces objectifs qui consistent en l’identification systématique de la population. Ce  processus devrait aboutir à la création d’une  base des données qui devrait déboucher sur l’octroi de la carte d’identité et  de tous les documents sécurisés à la population.

            Il a confirmé que cette indentification se fera dans les semaines àvenir car, à leur niveau, tout est déjà prêt pour débuter cette opération. Il estime que la RDC n’est pas un pays normal avec une population sans identité. Il est temps de mettre fin à cette situation avec une opération qui ne prendra pas beaucoup de temps. Au vu de l’état des préparatifs, en mai 2023, chaque Congolais sera détenteur de sa carte d’identité.

            Présent à la manifestation, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito Wa Koy, a confirmé que

le gouvernement de la RDC s’est déjà inscrit dans cette perspective.

             A ce sujet, il a déjà procédé à la mise  en place  d’une commission interministérielle chargée d’élaborer la feuille de route des opérations d’identification de la population, de l’enrôlement des électeurs, du deuxième recensement de la population et de l’habitat.

            Le gouvernement a aussi déjà donné toutes les garanties de financement de ces opérations. Daniel Aselo a promis son accompagnement au travail de l’Onip et invité la population congolaise à rester en éveil car dans un délai proche, les opérations d’identification seront lancées par l’Onip sous son autorité. Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •