Journée internationale de l’environnement : planter un arbre pour sauver l’humanité !

0
18

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin de chaque année, l’Association des vulgarisateurs de la culture citoyenne, AVCC, a effectué une descente au marché Somba Zigida pour sensibiliser les vendeurs et vendeuses sur l’importance du reboisement et l’assainissement de l’environnement. Pour les initiateurs de cette activité, cette sensibilisation part du constat selon lequel des arbres sont de plus en plus coupés dans plusieurs quartiers de la ville de Kinshasa et des autres grandes villes du pays. Ces bois servent généralement à la fabrication de la braise, à la fabrication des œuvres d’arts et des meubles. Pourtant, planter des arbres est indispensable pour réduire la vulnérabilité de la ville de Kinshasa face au réchauffement climatique. L’AVCC promet de poursuivre sa campagne de sensibilisation dans d’autres coins de la capitale, une façon pour elle d’appuyer la volonté du chef de l’État sur son ambition de planter un milliard d’arbres pendant son quinquennat.

Selon Jean-Pierre Kabitanga, membre de cette ASBL, le choix porté sur ce marché populaire de Kinshasa se justifie par le fait que beaucoup de vendeurs, surtout les vendeuses, proviennent de quatre coins de la capitale. Étant situé en plein centre de la ville, l’AVCC a jugé opportun de cibler ce lieu de négoce pour faire passer un message fort sur le reboisement. « Les mamans jouent un rôle très important dans la société… C’est ainsi que nous les avons invité à s’impliquer dans cette lutte, car il s’agit ici de préserver la qualité de notre écosystème au regard des problèmes environnementaux dont notre pays fait face. Nous leur demandons de veiller, dans chaque milieu où elles vivent, à la préservation de la nature en plantant au moins un arbre », a-t-il expliqué.

            Munis des échantillons de quelques espèces végétales, les membres de l’AVCC ont ainsi profité de cette occasion pour  leur apprendre comment on effectue la plantation d’un arbre et aussi son utilité dans la société. En effet, selon leurs explications,  les arbres en ville jouent le rôle de climatiseur : en diminuant la température ambiante souvent étouffante des villes et en améliorant sa ventilation. Aussi,  l’un des plus importants bienfaits que procurent ces plantations à notre environnement est certainement la fonction de purificateur d’air en produisant l’oxygène que tout être vivant respire, en réduisant les gaz polluants ou encore en captant en partie les fines particules en suspension dans l’air. En outre, les boisés urbains assurent une fonction essentielle pour le maintien de la biodiversité dans nos villes, par la présence d’une flore et d’une faune qui n’existeraient plus sans eux.

L’assainissement de Somba Zigida vivement souhaité

            La sensibilisation ne s’est pas limitée qu’au reboisement, mais aussi à l’assainissement de l’environnement. Au marché Somba Zigida, des tas d’immondices sont abandonnés dans les allées du marché, se mêlant à l’eau stagnante et à la boue, formant ainsi des amas fragiles qui ne supportent pas le poids des passants. A côté, des vendeurs et vendeuses qui manquent de tablettes exposent leurs articles à même le sol. Et fort curieusement, des produits consommables sont, à cet effet, quantitativement importants

            Au regard de l’insalubrité qui caractérise ce marché, réputé pourtant dans la vente des épices et autres produits de première nécessité, l’AVCC a exhorté les vendeuses à maintenir ce milieu de négoce propre  pour ne pas s’exposer et exposer la population aux maladies. « Le constat est amer… c’est ainsi que nous menons aussi une campagne sur la bonne tenue de l’environnement afin que les gens  cultivent certains réflexes primaires… L’insalubrité permanente est une menace à la santé publique. Nous avons sensibilisé les commerçantes à mettre la propreté dans les milieux où elles vendent  afin que ça attire non seulement la clientèle mais aussi afin qu’elles prennent conscience des risques auxquels elles sont exposées en vendant dans un environnement malsain… Le Marché Somba Zigida est un des plus grands marchés de Kinshasa. C’est ici que se ravitaille en fruits et légumes une grande partie de la population… il est tenu à être propre pour le bien de notre santé », a martelé Me Hélène Kinda, membre de l’AVCC.

            Il sied de noter que  L’Association des vulgarisateurs de la culture citoyenne est une ASBL implantée dans un premier temps dans  le Haut-Katanga, Kongo-central et Kinshasa. D’après  J’sololonji Kalala, Vice-président chargé de l’intérieur et diaspora, l’AVCC poursuit trois objectifs principaux, à savoir : la vulgarisation de la culture citoyenne, l’assainissement de l’environnement mais aussi l’entreprenariat.

Perside Diawaku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •