Des journalistes à l’école du Budget participatif

0
52

Des professionnels des médias congolais sont, depuis, hier lundi 8
octobre 2018, à l’école du savoir. Cet atelier de six jours se déroule
à Caritas Congo. Financé par  le projet Profit-Congo, un projet du
gouvernement géré par le ministère des finance au travers le Comité
d’Orientation pour la Réforme des Finances Publiques (COREF), il est
organisé en collaboration avec le réseau des journalistes ‘’Toile
d’Araignée’’. Il  a été ouvert par Baby Vangu Ki-Nsongo, coordonnateur
adjoint du COREF.

Durant six jours, les journalistes congolais de  presse écrite,
audio-visuelle et en ligne vont devoir apprendre des notions
qualitatives et quantitatives afin de leur permettre de mieux exercer
leur profession  en tant que «spécialistes» en matière économique.
Dans son adresse d’ouverture, Baby Vangu Ki-Nsongo, coordonnateur
adjoint du Coref, a  fait savoir que cet atelier de renforcement des
capacités des médias tombe à point nommé parce que la RDC s’est
engagée dans une voie importante de réformes. Il a, en outré, renchéri
que la participation de la population en amont comme en aval, suppose
que cette dernière ait une information suffisante, réelle et bonne.
C’est grâce aux médias que cela est réalisable.
En effet,  pour le  Coref, le renforcement des médias permet la
démocratisation du secteur, où, le principe de la redevabilité
s’impose. C’est pourquoi, le coordonnateur adjoint du Coref a invité
les participants à  être très assidus afin d’obtenir des résultats
significatifs à leur profit, puisque la réussite de toute réforme
exige l’implication réelle de tous.
Le président de l’UNPC, Kasonga Tshilunde,  a souligné que cette
rencontre n’est autre que la résultante d’un besoin de voir les
journalistes faire mieux leur travail, être en mesure de produire des
informations économiques précises et d’atteindre les cibles.
De son côté, Jérôme Sekana, coordonnateur de l’organisation non
gouvernementale de développement. ‘’Toile d’Araignée’’, a convié les
journalistes à suivre religieusement les notions dispensées.

Durant six jours les journalistes congolais vont devoir être
renforcés sur les sources d’informations économiques et financières ;
l’éthique  et la déontologie dans le journalismes économique ;
finances publiques et économie ; la stratégie de la reforme des
finances publiques ; la Loi des Finances publiques et ses principales
innovations ; les ressources et les charges de l’Etat ; élaboration,
présentation et adoption des lois des finances, etc.

Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •