Les jeunes de l’Envol mobilisés pour le meeting du 31 juillet 2016

0
220

udps-imperturbableLa mobilisation est générale dans les partis politiques de l’opposition pour le meeting du 31 juillet 2016 à Kinshasa que va tenir le « Rassemblement pour la défense des Valeurs  Républicaines », méga-plateforme née à Genval sous le leadership du président de
l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).
« J’en appelle à la mobilisation générale de toutes les ligues dans
les fédérations et dans toutes les sections éparpillées à travers la
ville de Kinshasa à répondre massivement ce 31 juillet 2016 au meeting
du Rassemblement, », a lancé José Kadima, président de la ligue des
jeunes  de l’Envol, parti membre du Rassemblement et de l’Alternance
pour la République (AR), au cours d’un point de presse qu’il a animé
le samedi 23 juillet 2016 au siège de son parti, dans la commune de
Kasa-Vubu.
Il a appelé la jeunesse congolaise, à travers les jeunes de son parti,
à prendre en mains son sort avec les atouts à sa disposition pour être
la sentinelle de la République.
«Nous devons être les témoins de belles heures de gloire devant nous
et n’avons aucun droit de rater le train de ce 31 juillet 2016 »,
a-t-il souligné, avant de marteler  que l’obligation de convoquer
l’élection présidentielle au 20 septembre 2016 ne saurait être
étouffée par une autre tentative de blocage de la CENI, après avoir
prétexté le manque des moyens financiers.
José Kadima a rappelé que la ligue des jeunes de son parti, sous le
leadership de son président, Delly Sessanga, a été la première sur
l’échiquier politique national à porter au devant de la scène la
problématique de l’enrôlement de nouveaux majeurs. Il a fustigé le
fait que leur requête à la Cour Constitutionnelle  pour
inconstitutionnalité du calendrier de la CENI a été superbement
ignorée par la plus haute juridiction du pays, autant que leur lettre
de protestation repoussée par la centrale électorale.   Pour José
Kadima, en décidant d’opérer l’enrôlement des électeurs du 31 juillet
2016 au 31 juillet 2017, la CENI tente d’offrir le glissement à la
majorité avec le temps que prendrait le renouvellement du fichier
électoral.
« Soyons engagés, déterminés, pour vivre à nos yeux la première
alternance en 2016 », a lâché le président de la ligue des jeunes de
l’ENVOL.

ERIC WEMBA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •