Jean Nengbanba aux Sénateurs : « les écoles hybrides font partie du domaine de collaboration »

0
62

senat-congo-kinshasa-rdcAprès avoir suivi la réplique du ministre d’Etat chargé du Budget à leurs préoccupations relatives à la loi des finances 2016, les Sénateurs ont eu droit aux réponses d’un autre membre du gouvernement à leurs interrogations lui posées le vendredi 27 novembre 2015. Il s’agit du ministre de l’Enseignement technique et professionnel Jean Nengbangba qui devait éclairer la religion des sénateurs en marge de la question orale avec débat de leur collègue Bya’Ene Esongo Nelson.

A question de savoir si les problèmes qui l’opposent à son collègue en charge de l’Enseignement Primaire et Secondaire, et empoisonneraient la collaboration et le fonctionnement harmonieux du secteur éducatif, a été débattu en conseil des ministres, le ministre a fait savoir que ce genre de problème ne se pose directement au sein du Gouvernement. Avant de préciser : « le problème est bel et bien posé au niveau de la commission socioculturelle, et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’une commission élargie a été recommandée par son Excellence Monsieur le Premier Ministre pour trouver solution au problème de l’Administration du Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel. Mais malheureusement la Commission n’a toujours pas, jusqu’à ce jour, déposé son rapport ».

Il a également apporté des réponses aux préoccupations des sénateurs relatives à la teneur de cinq conventions signées pour l’avancement du secteur et les différents partenaires qui l’accompagnent.

Sur la même lancée, à la question de savoir s’il y a un problème de rivalité entre deux frères utérins qualifiés de Caïn et Abel, le ministre Nengbangba a d’abord ironiquement souri en retournant à tour la question à son auteur : qui est Caïn et qui est Abel ?

          Avant de déclarer : « A mon sens, il n’y a ni Caïn, ni Abel. Je vous au dit que le vendredi passé, il y a eu des avancées significatives dans les relations de travail entre le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et moi de l’Enseignement Technique et Professionnel.

          Tout ce qui apparaissait comme blocage appartient désormais au passé et classé dans les oubliettes de l’histoire ».

Concernant la gestion des écoles dites hybrides, le ministre de l’ETP renseigne que pour le moment, elles font partie du domaine de collaboration, pour ne pas perturber le programme scolaire.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •