J.C. Masangu honoré par les ressortissants de Mwene-Ditu

0
600

L’ambiance était à la fête le vendredi, 03 août 2012, dans la salle des conférences «Yvonne» de Sultani-Hôtel, grâce à un spectacle haut en couleurs présenté par un groupe folklorique kanyok et aux terribles coups de reins des filles et fils kanyok. Tous étaient là : Chef coutumier, notables et ressortissants kanyok se trouvant à Kinshasa, auxquels s’étaient joints des invités et sympathisants de la tribu « Kanyok », de Mwene Ditu dans le Kasaï Oriental. Ils ont répondu à l’invitation de l’association « T.T.K. » pour venir remercier le gouverneur de la Banque Centrale du Congo (B.C.C.), Jean-Claude Masangu, qui a posé un geste en faveur de la promotion de la culture kanyok en incrustant sur le nouveau billet de 1000 Fc l’image du «Coffret traditionnel kanyok». Cette image, quoique faisant partie d’un ensemble représentant la culture, l’économie et l’unité de la République Démocratique du Congo, a touché les Kanyok qui sont revalorisés et contents de voir, pour la première fois, un élément important de leur culture sur un billet de banque.

Après l’entrée de l’hôte du jour, accompagné par les danses et rythmes des tam-tams, le président de la « T.T.K. », Etienne Tshibangu Munyenz, a pris la parole pour situer l’événement du jour. Il a ainsi souhaité la bienvenue à l’assistance et donné les raisons ayant conduit à l’organisation de la soirée. «La monnaie symbolise la puissance économique, culturelle et l’unité du pays. Grâce à cette image sur le billet de 1000 Fc, ce coffret restera, a-t-il dit, impérissable dans l’histoire de notre pays». Et il a remercié le Gouverneur de la BCC pour cela. Il l’a aussi félicité pour l’installation à Mwene-Ditu d’une succursale de la Banque centrale. Il a enfin émis deux vœux, celui de le voir un jour fouler le sol de Mwene-Ditu pour que toute la population puisse le remercier et celui de le voir exceller davantage dans la tâche lui confiée par le Président de la République de veiller sur la monnaie congolaise.

« Tshimang » : le coffret mystérieux pour garder le trésor de la tribu

Le professeur Mukash Kalel de la Faculté des lettres de l’Unikin est revenu longuement sur le terme «kanyok» qui signifie un petit serpent. Ce dernier aurait aidé une princesse kanyok à traverser un obstacle qui était une grande rivière et le petit serpent est resté le symbole de pouvoir, d’unité et de virilité. Par ailleurs, il a noté que le coffret kanyok – appelé «Tshimang» – était destiné à garder le trésor, la nourriture ou tous les biens précieux de la tribu. C’était en fait, selon lui, une banque traditionnelle et c’est avec raison que le coffret doit être comparé aujourd’hui à une banque. En outre, il a souligné le dessin sur le coffret de deux lézards vigilants, regardant dans deux directions opposées : ils étaient censés être ses gardiens. Il a expliqué que le même rôle est rempli aujourd’hui par le gouverneur de la BCC qui garde jour et nuit les trésors de notre pays. Enfin, F. Binen Lomami, chef coutumier kanyok de la collectivité Mulundu, a pris la parole pour remercier JC Masangu et l’inviter à visiter Mwene-Ditu.
Dans sa réponse, le gouverneur de la BCC a accepté l’invitation de visiter Mwene-Ditu à la première occasion. Il a retracé l’historique du Franc congolais et fait remarquer que le pays est parti de quatre zones monétaires en 1997 à une seule à la date du 30 juin 1998. Les devises récoltées à la Gécamines et à la Miba ont aidé à acheter toutes les anciennes coupures des 4 zones monétaires. C’est ainsi qu’aujourd’hui, la monnaie est signe d’unité nationale et privilégie les symboles tant culturel, qu’économique et environnemental de notre unité (lien, léopard, barrage d’Inga, Gécamines, diamant de la Miba, gorilles, okapi, port de l’Onatra, etc.)

SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*