ISTA : cours suspendus

0
41

Après avoir exclus définitivement 12 étudiants « Kuluna », coupables de voies de faits sur le vice-président de la coordination estudiantine et d’actes de vandalisme au sein de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA), son Directeur général, le professeur Pierre Kasengedia Mutombe, vient de décider la suspension temporaire des cours, pour des raisons sécuritaires.

            Cette suspension est la conséquence de nouveaux troubles provoqués hier lundi 07 janvier par les 12 étudiants sanctions et une bande de marginaux. Leur descente punitive s’est soldée par le saccage des auditoires, bureaux, imprimerie, etc. Au total, on a enregistré 14 blessés graves, dont 11 membres du personnel de l’ISTA et 3 étudiants.

            Selon le D.G. de l’ISTA, des réunions s’étaient tenues le samedi dernier dans plusieurs coins de la ville, au terme desquelles les étudiants insurgés et leurs soutiens ont décidé d’intimider, à leur manière, les autorités académiques afin de les amener à revoir la mesure de leur exclusion définitive. Avant de passer à l’action, hier lundi, ils ont commencé par demander au président de la coordination de négocier leur réintégration auprès du comité de gestion. Face au refus catégorique de celui-ci, ils ont de nouveau opté pour la violence.

            «Nous sommes des dirigeants de la nouvelle classe. Nous ne pouvons pas nous laisser intimider par des jeunes déboussolés. Nous n’allons pas revenir sur notre décision.  Nous allons plutôt les déférer en justice. Si ce sont vraiment de jeunes congolais, ils doivent changer de comportement… », a déclaré le D.G. de l’ISTA.

            Dans sa communication, le Directeur général de l’ISTA a invité la communauté estudiantine à méditer sur ce moment d’inactivité pour préparer la mi-session mais aussi s’acquitter de la première tranche des frais académiques. Car, l’accès aux auditoires sera conditionné au payement desdits frais. 

            Interrogé sur les taux des frais académiques, il a indiqué qu’ils seront fixés de manière consensuelle par le Conseil des partenaires: le conseil des syndicats, les professeurs, les scientifiques, les chefs des promotions.

.           A titre de rappel, les douze étudiants exclus  avaient tabassé le vice- président du comité estudiantin en date du 06 janvier 2020, au motif d’avoir détourné 350 sacs de riz venus de l’Hôtel de ville de Kinshasa à la fin de l’année dernière. Vérification faite, l’ISTA n’était pas sur la liste des établissements bénéficiaires, ses homes étant fermés depuis belle lurette et par conséquent sans occupants.

Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •