Insécurité en Ituri et au Nord-Kivu : un mémorandum des femmes de l’Est sur la table de Bahati

0
34

Un mémorandum des femmes de l’Est de la République a été remis, hier mercredi 27 octobre 2021, par une délégation composée des Congolais de Goma, Bunia et Walikale au président du bureau du Sénat, le professeur Modeste Bahati Lukwebo. Dans ce document ficelé par plusieurs organisations féminines de la Société civile, il est fait état du ras-le-bol des Congolaises vivant dans une insécurité récurrente dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu,  avec à la clef des tueries, des viols, des pillages des produits agricoles et miniers, des violations graves des droits humains, etc.

         L’objet principal de leur présence à Kinshasa est de mener un puissant plaidoyer, auprès des autorités nationales, afin que des actions de traque des forces négatives soient renforcées et multipliées, de manière que cette partie de la République retrouve une paix durable.

         Originaire de l’Est lui-même et fortement préoccupé par les questions sécuritaires, notamment à travers les prorogations successives – on en est à la dixième – de l’état de siège au niveau de la chambre basse du Parlement, Modeste Bahati Lukwebo a religieusement écouté ses interlocutrices venues de loin et promis de transmettre leur mémorandum à qui droit. Il leur a, à la même occasion, rappelé la ferme volonté du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, de ne ménager aucun effort pour le rétablissement de la paix dans les provinces de l’Est, en priorité en Ituri et au Nord-Kivu, où les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo), ont déjà réussi à mâter plusieurs groupes armés internes et externes et à obtenir la reddition de nombreuses milices armées locales.

Le gouverneur intérimaire de la Tshopo apaisé

         Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, s’est engagé à faire parvenir au gouvernement central, les problèmes liés au développement de la Tshopo, lesquels lui ont été soumis hier par le gouverneur intérimaire de cette province, qu’il a reçu en audience, en compagnie des membres des sa délégation. Le cahier de charges lui présenté met en exergue les difficultés d’approvisionnement en eau potable et de desserte en énergie électrique.

Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •