Ifasic : retour à la normale

0
70

A l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (Ifasic), le mouvement de grève, lancé le mardi 05 avril 2011, a été suspendu le mardi 12 avril, au terme de deux heures de concertation, sous la présidence de Denis Nzonkatu, président de l’Association des Professeurs de l’Ifasic (API). L’on a toutefois constaté l’absence du Recteur Kitima ainsi que de plusieurs chefs des travaux et assistants. L’argumentaire avancé pour reprendre les cours était que le gouvernement venait afin de remplir sa part de travail en ce qui concerne les rémunérations. S’agissant du Statut Particulier du Professeur, l’API compte sur sa bonne foi pour accéler le processus d’examen et d’adoption du projet ad hoc au niveau du Parlement.

Ci-dessous la Déclaration de l’API.

 

Georgine Lobunda (Stagiaire/Ifasic)

Déclaration des professeurs de l’IFASIC (API)

Les professeurs de l’IFASlC se sont réunis en Assemblée Générale ce mardi 12 avril 2011 pour examiner les réponses obtenues du Gouvernement de la République par rapport aux deux revendications à savoir: la promulgation du statut particulier du Professeur d’université et l’amputation d’une partie de son traitement depuis septembre 2010.
S’agissant de l’amputation du traitement, les professeurs constatent avec satisfaction que le Gouvernement de la République a apuré les arriérés de traitement accumulés depuis septembre 2010.

Cependant, au sujet du statut particulier, les professeurs constatent que rien de concret n’a été fait, alors que l’article premier du protocole d’accord signé le, 10 avril 2010 entre le Gouvernement de la République et I’APUKIN, représentant l’ensemble des professeurs de I’ESU, stip.ile que le Gouvernement s’engage à accélérer l’examen du statut particulier du professeur d’université.

De ce qui précède, les professeurs de l’lFASlC décident ce qui suit :

1) La suspension de la grève à partir de ce jour ;
2)Exigenti
a) Le payement régulier de leur traitement mensuel
b) L’adoption et la promulgation du statut particulier du professeur d’université avant la fin de cette législature.

A défaut de satisfaction à ces revendications, les professeurs se réservent le droit de reprendre la grève.

Fait à Kinshasa, le 12 avril 2011

Pr Denis Nzonkatu, Président de l’API

Pr Bernard MUNSOKO, Secrétaire Général

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*