Le Groupe parlementaires UDPS et Alliés salue la mémoire de Tshisekedi

0
243
Des députés de l’opposition congolaise, le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des députés de l’opposition congolaise,  le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des députés de l’opposition congolaise, le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La disparition brutale de l’opposant historique, Etienne Tshisekedi  a provoqué de l’émotion dans les rangs de députés élus sous le label de l’UDPS à l’Assemblée nationale.

Réunis hier jeudi 2 février 2016 sous la direction du vice président de l’Assemblée nationale et ancien Secrétaire général de l’UDPS, Rémy Massamba, les élus du groupe parlementaire UDPS et Alliés ont rendu un vibrant hommage à ce grand combattant de la démocratie et de la liberté qui a consacré sa lutte non violente pour l’avènement d’Un Etat de droit en République Démocratique du Congo
            Ils ont mis en garde  les pouvoirs publics contre toute provocation de nature  le déroulement des obsèques.
Ces députés du groupe UDPS et Alliés ont lancé  un appel à l’unité du parti pour poursuivre le combat de Tshisekedi
Il faut souligner que Fabien Mutomb, le rapporteur de la CENI,  Jean-Pierre Kalamba, Fabrice Puela, Kolela étaient présents à cette réunion.    
          Nous, députés membres du Groupe parlementaire UDPS et Alliés avions appris avec une grande consternation, la mort subite du Président du Conseil National de Suivi de l’Accord, Président du Conseil des Sages du Rassemblement des Forces Politiques acquises au Changement et Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social.
          Nous partageons profondément l’immense émotion soulevée à travers la RDC et au-delà, à travers le monde par cette triste nouvelle. Et nous associons nos voix aux milliers d’autres émanant de tous les quatre coins du monde pour présenter nos condoléances à sa famille ainsi qu’à nos nombreux militants et sympathisants.
Depuis 1977, sous une dictature féroce solidement encrée dans la  stratégie occidentale de la guerre froide, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, en tant que député national a entamé un combat héroïque pour faire triompher en RDC les droits de l’homme, la démocratie et la bonne gouvernance. Au fil de ce combat, il a su se distinguer par sa détermination, son courage et son sens impressionnant de sacrifice. De sorte qu’aux yeux de notre peuple, il a fini par incarner toutes ces valeurs de notre temps. Sachant s’opposer au pouvoir sans en envier les avantages sociaux et matériels immédiats, son engagement politique restera dans la mémoire collective comme un modèle de dévouement et de désintéressement en politique. Qui oubliera en effet sa prestation héroïque au risque de sa vie, lors d’un meeting improbable en pleine dictature, en février 1988, sur le pont Kabu pour faire revivre l’idéal du Parti? Qui oubliera son engagement pour la tenue de Conférence Nationale Souveraine, étape décisive dans le long processus démocratique de la RDC? Qui oubliera sa défiance persistante à l’égard de nectars et des ors du palais plusieurs fois offerts, au titre de diverses compromissions, par les dictatures successives en mal de  légitimité? Qui oubliera enfin son retour triomphal du 27 juillet 2016 et le meeting tenu le 31 juillet de la même année constituant un tournant historique dans le combat du peuple pour l’alternance démocratique. Il est mort ainsi, arme à la main, au moment où nous amorçons le dernier virage de ce combat.
          La mort d’Etienne TSHISEKEDI, en cette période où la RDC projette laborieusement, à travers l’accord du 31 décembre 2016, de s’encrer dans les valeurs qu’il a défendues laisse dans notre paysage politique un grand vide, source d’inquiétudes légitimes, quant à l’issue, à court et moyen termes, de son dernier combat pour l’alternance démocratique au sommet de l’Etat et, à long terme, de son combat de toujours, pour l’avènement d’une démocratie effective en RDC. Il s’agit là, en effet, en cette période, d’un immense et lourd héritage politique que plusieurs voudront bien revendiquer, mais que très peu peuvent assumer effectivement avec courage et lucidité.
          Revendiquant et voulant assumer sa part dans cet héritage politique, le groupe parlementaire UDPS et alliés s’engage à oeuvrer pour relever le défi immédiat que pose la disparition de son leader historique, c’est-à-dire la préservation de l’unité du Rassemblement et de l’UDPS et de la cohérence de son action dans le combat en cours pour l’application de l’accord du 31 décembre 2016, unique et incontournable gage d’une alternance démocratique et pacifique en RDC en décembre 2017.
          Dans cette perspective, le groupe parlementaire UDPS et Alliés convient de soutenir le leadership du camarade Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dans la conquête du pouvoir au sein du parti et dans les institutions publiques.
          Par ailleurs, nous lançons un vibrant appel à tous les combattants et sympathisants à ne pas céder à l’abattement et aux éventuelles dissensions que les ennemis de notre parti, jaloux de sa suprématie sur l’échiquier politique, pourraient être tentés de susciter; et à s’aligner sur notre position ainsi exprimée.
Considérant les dernières tentatives de répression de la réunion funéraire organisée au siège du parti, nous mettons en garde les pouvoirs publics et prions les autorités à ne pas perturber par ces genres de provocations le déroulement des obsèques.
TSHISEKEDI est mort, mais l’idéal du combat de l’UDPS qu’il a su incarner survivra dans nos coeurs et dans nos actions.
Tenez bon, l’UDPS vaincra.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •