Grosse fissure chez «Lamuka» : Sesanga et Lubaya battent campagne pour F. Tshisekedi

4
170

Le président de l’Envol , Delly sesanga, et de l’UDA , André Claudel Lubaya sont arrivés hier lundi 8 novembre dans la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.
Sur place , les Kanangais et Kanangaise ont réserve un acceuil délirant à ces deux sociétaires de l’Ensemble.

Sesanga et  Lubaya ont improvisé une caravane motorisée de l’Aéroport
jusqu’au centre ville, pour communier avec leurs bases.

Tout au long de leur parcours, qui a duré plus de 5heures, l’élu de Luiza et de kananga ont été obligés à plusieurs  étapes de marcher à pieds par les militants de leurs formation politiques.

Dans la foule, on pouvait attendre des cris hostiles au candidat de
Lamuka : «Fayulu to» entendez «pas Fayulu».
La population de Kananga, majoritairement acquise au candidat commun
de la coalition Fatshivit, a contraint les deux opposant à dévoiler le
nom du candidat qu’il soutiennent à la présidentielle du 23 decembre
2018.
A la grande surprise de tous, les deux leaders de la plateforme
katumbiste, «Ensemble», ont, au marché de Kananga jeté leur dévolu sur
le candidat numéro 20, Félix Tshisekedi.
Ils ont aussitôt été ovationnés par la foule qui n’attendait que le
nom de son chouchou, Fatshi, pour exploser de joie.
En levant le voile sur le nom de leur ticket gagnant à la
présidentielle du 23 décembre, Delly Sesanga et André Claudel Lubaya
viennent de prendre à contre-pied, le chef de fil de leur plateforme,
Moise Katumbi, qui soutient dans le cadre de la coalition « Lamuka» né
à Genève , la candidature de Martin Fayulu aux élections
présidentielles.
De notre envoyé spécial, Eric Wemba

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Commentaires

Comments are closed.