La Grande-Bretagne tient à la tenue des élections en décembre

0
132

Comme prévu, la ministre britannique pour l’Afrique, chargée des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Harriet Baldwin, est bel et bien arrivée le mercredi 11 avril 2018 à Kinshasa.

Elle a rencontré, hier jeudi, le vice-président de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), Norbert Basengezi, avec qui elle a échangé autour de l’évolution du processus électoral en RDC. Elle a notamment reçu des informations détaillées sur les opérations de révision du fichier électoral, dont les dernières statistiques d’enrôlement des électeurs ont été rendues publiques en fin de semaine dernière, après l’élagage de plus de 6 millions de doublons et mineurs sur plus de 46 millions d’inscrits.

Au sortir de cette audience, Harriet Baldwin a indiqué que cette rencontre était fort instructive pour les deux parties puisqu’elle leur a permis de faire un large partage d’expériences. Interrogée au sujet de la contribution de la Grande-Bretagne au financement du processus électoral, la ministre britannique a fait savoir que son pays était prêt à participer aux frais, mais à la condition que les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales se tiennent effectivement en décembre 2018.

« Nous sommes toujours prêts à aider dans la façon dont la RDC veut.

Nous espérons que nous pouvons jouer un rôle important. Bien sûr, nous respectons la souveraineté du pays. Nous sommes prêts à contribuer pour que les élections soient organisées. La Grande-Bretagne veut sincèrement que les élections en RDC cette année soient un grand succès », a-t-elle indiqué.

Il sied de noter que c’est la deuxième fois que la ministre britannique pour l’Afrique, chargée des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Harriet Baldwin, séjourne à Kinshasa, après y avoir été il y a six mois. Après le staff de la CENI, elle
devrait également s’entretenir avec des représentants du gouvernement et des principaux acteurs du processus électoral, dans le souci de déblayer le terrain en vue de l’organisation d’élections crédibles et inclusives en décembre de cette année en République Démocratique du Congo.

Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •