Gouverneurs et présidents des assemblées provinciales: séminaire reporté

0
72

Le séminaire que le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, se proposait d’organiser à Kinshasa, du 18 au 21 décembre 2019, à l’intention des gouverneurs et des présidents de assemblées provinciales de l’ensemble de la République, est remis au mois de janvier 2020. Des sources bien informées expliquent ce report par des réglages logistiques à opérer d’ici.

         On peur rappeler que ce forum allait se dérouler sous le thème « Le grenelle de cadrage et de clarification ». Naturellement, son objectif est d’améliorer la gouvernance des provinces, ces entités territoriales empêtrées, depuis un temps, dans des conflits récurrents entre députés provinciaux et responsables des exécutifs provinciaux.

         Mais avant de regagner leurs provinces respectifs, les gouverneurs et présidents des assemblées provinciales ayant dernièrement pris part au Forum national sur la Décentralisation étaient reçus hier mercredi 18 décembre 2019 au cabinet du Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde. On laisse entendre que le patron de la territoriale leur a prodigué des conseils en rapport avec le climat délétère qui prévaut, depuis un temps plus ou moins long, dans les relations entre les gouverneurs et les présidents des assemblées provinciales de plusieurs provinces. Il a demandé, aux uns et aux autres de privilégier les intérêts du peuple, pour la défense desquels ils avaient battu campagne et s’étaient fait élire.

         Touchant du doigt la toile de fond des querelles interminables entre gouverneurs et députés provinciaux, à savoir les fonds liés à la rétrocession, Gilbert Kankonde a fait savoir que le gouvernement central a pris les dispositions utiles en vue de leur libération régulière.

         Il est à espérer que ce message d’apaisement va produire les effets escomptés dans le ciel des relations entre animateurs des organes exécutifs et délibérants en provinces.Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •