Gouvernement : Ilunga appartient au passé

0
229

Le Président de la République a confirmé, hier dans son discours sur l’état de la Nation, la désignation imminente d’un Informateur chargé d’identifier la majorité parlementaire, après la chute de l’ensemble du Bureau de l’Assemblée nationale ayant fonctionné sous le label « FCC » (Front Commun pour le Congo), qui revendiquait, jusqu’à la date du jeudi 10 décembre 2020, le contrôle de cette institution. Plus rien ne s’opposant à la démarche présidentielle, il est clair que le Premier ministre Ilunga Ilunkamba ainsi que son gouvernement appartiennent désormais au passé.

            Car dès que l’Informateur aura bouclé sa mission et déposé son rapport sur la table du Chef de l’Etat au bout de 30 jours au moins ou 60 jours au plus, la voie serait largement ouverte à la nomination du formateur du futur gouvernement, avec lequel il compte mettre effectivement en œuvre son programme d’action. Il est à espérer que cette fois sera la bonne pour une cohabitation non conflictuelle entre le Président de la République et son Premier ministre, à tirer du chapeau de la nouvelle majorité parlementaire, laquelle lui a donné le gage de son attachement à l’idéal du changement en balayant le bureau de l’Assemblée Nationale que pilotait, depuis deux ans, Jeanine Mabunda, une sociétaire du FCC foncièrement acquise au statu quo.                                                                LP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •