Glissement du calendrier électoral : la MPP indexe Joseph Kabila et la CENI

0
455

dcLes compagnons d’Eugene Diomi Ndongala, réunis au sein de la Majorité Présidentielle Populaire(MPP), ont élevé la voix, hier jeudi 11 août 2016 à l’hôtel Cana à Gombe, pour fixer l’opinion sur les enjeux politiques de l’heure. Au menu : le processus électoral, l’évaluation
des manifestations populaires, la persécution du prisonnier politique Diomi, la feuille de route amendée, etc.

Au sujet du processus électoral, le Bureau politique de la MPP, préoccupé par les récentes déclarations faites par le président Kabila en Ouganda, selon lesquelles la CENI publiera le prochain calendrier électoral après la constitution du nouveau fichier, s’est dit surpris de le voir se dérober de l’échec de la non organisation des élections générales. « Il est, en effet, difficilement compréhensible qu’un responsable politique s’exonère allégrement de toute responsabilité par rapport au dérapage d’un processus électoral, tout en annonçant, en lieu et place de la CENI, la procrastination de la publication du calendrier électoral en violation de la Constitution, alors que la reconstitution du fichier devrait être une étape comprise dans le
calendrier électoral global… », a martelé Mgr Madi Mwana Emmanuel, porte-parole adjoint de la MPP.

En sa qualité de membre signataire de l’Acte d’engagement de Genval, la MPP a manifesté sa joie pour la mobilisation massive des Congolais à l’occasion du meeting politique populaire du 31 juillet dernier. « Nous, la MPP, sommes indiscutablement le précurseur politique et
idéologique du Rassemblement. En tant que fer de lance de la revendication de la vérité des urnes, l’honorable Eugène Diomi Ndongala a subi un véritable harcèlement politique violent et de longue date», a rappelé le Pr Boka, cadre de la Démocratie Chrétienne et porte-parole de Diomi Ndongala.

Réaffirmant son attachement à la vision du Dialogue projeté par
l’UDPS et Alliés, fondée sur l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et la
Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations-Unies, la MPP a
appelé à la libération de tous les prisonniers politiques, notamment
son leader Diomi, Christopher Ngoy, Jean-Claude Muyambo, Makwambala
Yves, Fred Bauma, etc.
Tshieke Bukasa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •