Gabriel Kyungu à Kabund : « Je ne suis pas de l’opposition mais du pouvoir »

0
351
Kyungu wa Kumwanza. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Profitant de sa tournée dans le grand Katanga, le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund, a rendu une visite de courtoisie à Gabriel Kyungu wa Kumwanza hier lundi 18 mars 2019, dans sa résidence à Lubumbashi.

Au cours de cet entretien, le patriarche kyungu a une fois martelé qu’il n’est pas de l’opposition mais plutôt du pouvoir.

« Je suis un des fondateurs de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social  qui est aujourd’hui au pouvoir. Donc, il est normal que je sois aussi  au pouvoir », a-t-il déclaré.

            Pour Baba wa Katanga , il est hors de question pour lui de s’opposer au pouvoir de  Félix Tshisekedi, qui est  l’aboutissement d’une longue lutte pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit, déclenchée par les 13 parlementaires en 1978 contre les dérives dictatoriales du régime de Mobutu.

            Déjà au lendemain de la confirmation de la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre 2018, Gabriel Kyungu s’était déjà démarqué de ses anciens alliés de « Lamuka », en apportant son soutien au 5me Président élu de la République Démocratique du Congo.

            Il a rappelé ne plus s’inscrire dans la logique du combat pour la prétendue  vérité des urnes revendiquée par le candidat de Lamuka à la présidentielle du 30 décembre 2018.

            Son parti, l’Union des Nationalistes Fédéralistes Congolais (UNAFEC), lui avait emboité le pas en quittant le navire « Lamuka » au lendemain de l’investiture de Félix Tshisekedi.

            Il convient de noter que l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga a réitéré son soutien au nouveau Chef de l’Etat lors de la dernière rencontre entre ce dernier et les notables du Katanga, à la Cité de l’Union Africaine.

            Chef de la délégation des notables katangais, Gabriel Kyungu avait assuré le fils de son ancien compagnon de lutte, feu Etienne Tshisekedi, de l’appui du Grand Katanga pour la réussite de son mandat à la tête de la République Démocratique du Congo.

            On se souvient qu’à Lubumbashi, pendant la campagne électorale, novembre 2018, Félix Tshisekedi n’avait pas raté l’occasion de rendre hommage au patriarche Kyungu, qu’il considère comme le symbole de la lutte pour l’instauration de la démocratie au pays.

ERIC WEMBA                

  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •