Fruit d’âpres négociations entre le FCC – CACH : Nominations des mandataires à l’OVD, DGI, CADECO, LMC, ONIP, DGDP, RVA et SCTP

0
254

La longue attente de l’opinion nationale à propos des nominations dans les services publics et les entreprises étatiques transformées en sociétés commerciales, a pris fin. C’est le directeur de communication du président de la République, Kasongo Mwema Yamba Yamba qui a brisé l’expectative en dévoilant au cours du journal télévisé de 20 heures à la RTNC, les ordonnances présidentielles portant nominations de nouveaux mandataires publics à l’Office de Voiries et Drainage, Direction générale des impôts, Caisse d’Epargne du Congo, Lignes Maritimes du Congo, Office National d’Identification de la Population, DGDP, Régie de Voies Aériennes et la Société Commerciale des Transports et des Ports (ex-Onatra).

              Premières réactions au sein de l’opinion, la surprise générale quand on sait que des personnes jusque-là inconnues du grand public faisaient leur entrée dans les sociétés de l’Etat et les services publics. Et comme il fallait s’y attendre, quelques vieux routiers de la politique, actuellement députés nationaux, embarquaient dans le navire du Portefeuille de l’Etat. On peut citer les figures de proue comme José Makila Sumanda, Lambert Mende Omalanga, Laurent Batumona Kandi Kam, Bienvenu Liyota Ndjoli, Juvénal MunuboTrésor Kapuku, Daniel Mwananteba.

Pour les analystes de la scène politique congolaise, ces nominations sont fondamentalement le fruit de tractations entamées depuis le début de cette année, entre les délégués de deux Plateformes politiques au pouvoir, à savoir le Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement. On se rappellera que sauvegarder les liens de partenariat contre les soubresauts de certaines divergences politiques et de certains dérapages verbaux de leurs partisans, Félix Antoine Tshisekedi s’est fait violence pour mener plusieurs rounds d’échanges avec le sénateur à vie Joseph Kabila. Ce climat de dialogue permanent a permis de boucher les fissures qui gravement menaçaient la survie de la coalition au pouvoir.

              Fort heureusement, la sagesse qui a habité les deux autorités morales, peut être saluée comme étant le ciment qui a été privilégié pour l’intérêt supérieur de la nation. Et pour la petite histoire, l’on peut relever que les derniers réglages pour la mise en place de ces nouveaux gestionnaires des services publics et sociétés commerciales appartenant au Portefeuille de l’Etat, étaient intervenus le week-end dernier, selon les déclarations faites par Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social.

              La publication des listes des mandataires appelés à donner un souffle nouveau aux sociétés commerciales de l’Etat dont la plupart sont considérées comme des canards boiteux, laisse entrevoir que d’autres nominations pourraient intervenir prochainement. Et au lieu de sabler le champagne, les nouveaux gestionnaires doivent avoir à l’esprit qu’ils vont s’engager dans un challenge de revitaliser les entreprises moribondes et de rentabiliser celles qui étaient menacées par la faillite à cause de la prédation des anciens dirigeants, mais aussi celles qui étaient saignées par l’Etat-propriétaire.

              Sous la bannière de l’Etat de droit, l’épée de Damoclès reste suspendue sur les têtes des mandataires qui seraient tentés de transformer ces unités de production de l’Etat comme leurs boutiques où ils dicteraient la direction à donner aux recettes, en oubliant de stimuler les travailleurs et de renouveler l’outil de production. En tous cas, pour la majorité de notre population, on jugera ces nouveaux gestionnaires à l’ouvrage, c’est-à-dire à l’exécution satisfaisante des contrats de performances.                                                                                                            J.R.T.

1) OVD:

– DG : Victor Ntumba

– DGA : Piko Mwepu.

2) DGI:

– DG : Barnabe Mwakadi Mwamba,

– DGA : André Ngoy Yav,

– DGA : Abdon Etina Pekile Ipan.

3)  CADECO SA:

– PCA : Bopila Modja

– DG : Emmanuel Nalikola

– DGA. : Juliette Mbambu Mubole

4)  LMC SA:

– PCA : Lambert Mende,

– DG : Cédric Tshizayinga 

– DGA : Mukendi Mbiya

5) ONIP : (Office National d’Identification de la

Population):

– DG : Richard Ilunga Ntumba

– DGA : Stanislas Kenza Lukenzu

6)  DGDP (Direction Générale de la Dette Publique):

– DG : Laurent Batumona

– DGA : Anicet  Kuzunda Mutangi.

7) RVA (Régie des Voies Aériennes):

a. Membres du Conseil d’Administration :

– Bienvenu Liyota,

– Bilenge Abdallah,

– Pambu Pambu William,

– Londole Lokoy,

– Juvénal Munubo,

– Sango Sango,

– Trésor Kapuku,

– Kahindo.

b. PCA : Liyota Ndjoli,

– DG : Bilenge,

– DGA : William Pambu Pambu.

8) SCTP ( Société Commerciale des Transports et des Ports):

– PCA: José Makila,

– DG : Franklin Mabaya, – DGA Gabin Lulendu.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •