Fonds de l’ambassadeur des USA pour l’auto-assistance : treize organisations obtiennent 90.000 USD

0
69

L’ambassadeur des Etats- Unis en Rd Congo, James Entwistle, a signé des accords avec des représentants des organisations bénéficiaires du Fonds de l’ambassadeur d’auto-assistance au développement pour l’année 2010, dans l’auditorium du Centre culturel américain, hier mercredi 2 mars 2011.   

Treize organisations recevront des subventions s’élevant globalement à 90.000 USD. Les projets choisis comprennent des améliorations sanitaires pour une clinique de Kinshasa ; la construction de deux classes pour une école primaire située près de Dungu, en Province Orientale ; un projet d’apiculture générateur de revenus pour des femmes au chômage dans le Nord- Kivu ; des outils de chirurgie et un équipement d’énergie solaire pour un hôpital à Boko, dans la province de Bandundu ; et des toits en tôles pour une école primaire et secondaire à Lokolama, dans le Bandundu. 

 Dans son mot, l’ambassadeur a souligné que le programme spécial d’auto-assistance est destiné à permettre aux ambassadeurs de répondre aux demandes d’assistance des projets qui ont un impact immédiat sur les communautés.
 Commencé au Togo en 1964, a-t-il rappelé, il est devenu l’un des programmes d’assistance les plus couronnés de succès en Afrique.
 James Entwistle estime que dans les pays tels que la Rd Congo où le partenariat du gouvernement des Etats –Unis avec la Rd Congo est déjà considérable dans un bon nombre des domaines, le programme spécial d’auto- assistance profite aux communautés locales ayant des projets modestes qui souvent ne seraient pas subventionnés dans le cadre d’un programme d’assistance plus vaste.
 Tous les projets spéciaux d’auto- assistance sont basés sur les communautés. Cela signifie, a dit le diplomate américain, que ces projets sont initiés et administrés au niveau local et comprennent d’importantes contributions de la communauté en espèces, en travail ou en matériaux.
 La période de mise en exécution pour chaque projet est légèrement supérieure à un an. Et les subventions se situent entre 1.000 et 20.000 USD, en termes de coût.
 Pour illustrer l’impact de ces projets, le numéro 1 américain en Rd Congo a rappelé la subvention offerte dans la ville de Dibaya au Kasaï occidental. Là, a-t-il dit, les fonds d’auto-assistance sont allés vers le financement de la construction des latrines et de systèmes d’adduction d’eau  pour un centre de nutrition. Comme résultats de ces efforts, environ 25 enfants par mois et leurs familles ont accès aux installations qui leur fournissent une bonne hygiène et une vie saine.
 Pour James Entwistle, les projets pareils peuvent ne pas être très remarquables, mais ils font que les Etats- Unis contribuent à l’amélioration des vies des Congolais à travers la Rd Congo.
 Félicitant les bénéficiaires de cette année et espérant collaborer avec eux dans l’avenir, l’ambassadeur américain a affirmé qu’il y a de véritables héros au Congo qui travaillent dur pour améliorer les vies du peuple au sein de leurs communautés, souvent dans des conditions très éprouvantes. « Leur travail démontre l’incroyable potentiel des citoyens de ce grand pays pour promouvoir le développement économique et social de la Rd Congo. Ils méritent notre gratitude et nos applaudissements, » a conclu James Entwistle.

Jean- René Bompolonga

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*