Fonction Publique : les Secrétaires généraux retraités victimes d’une vaste escroquerie

0
55

Le payement des allocations de fin carrière des Secrétaires généraux retraités a débuté effectivement le mercredi 7 septembre 2010 à la Clinique Kinoise sous la supervision du Ministère de la Fonction Publique. Le montant mensuel qui leur est alloué est de 514.000 FC pour une période de 20 mois à compter du mois de juillet 2010.

Dès le début, cette opération avait fait l’objet des contestations à cause des prélèvements d’offices effectués par le Comité de suivi des Secrétaires généraux et la Commission ad hoc de la Fonction Publique sans raison valable. A cela sont ajoutée la retenue à la source de 4.000 FC comme  participation aux frais de fonctionnement du Comité de suivi. Ce qui totalise un montant de 50$ par personne.

Comme si cela ne suffisait pas, les Secrétaires généraux à la retraite constatent à chaque fois la soustraction frauduleuse des billets de 500 FC dans chaque liasse de 100 billets ayant l’étiquette d’une Banque de la place, notamment  Rawbank pour ne pas la citer. Ainsi, pour la paie du mois de mars 2011, l’on avait soustrait 12.000 FC dans une liasse de 50.000 FC et différents montants dans d’autres liasses. Ce qui représente un énorme manque à gagner pour un retraité.

Ce vol, puisque de cela qu’il s’agit, n’a jamais été dénoncé ni par le Comité de suivi des Secrétaire généraux ni par la Commission ad hoc de la Fonction Publique chargée de l’encadrement de la paie. Il faudrait, pour ce faire, que la Banque incriminée et les comptables puissent justifier la disparition des billets de banque à l’occasion de la paie des Secrétaire généraux, dont les allocations de fin carrière constituent l’unique moyen de subsistance.
A cet effet, une mission de contrôle devrait être mise en place sans plus tarder en vue d’établir les responsabilités de tout un chacun impliqué dans ce dossier et punir les coupables pour mettre définitivement fin à la magouille qui règne au Ministère de la Fonction Publique.

Fait à Kinshasa, le 12/06/2011
(Par A. Mondenga, Correspondance particulière)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*