Finances publiques et bonne gouvernance : des acteurs de la Société civile à l’avant-scène

0
171

Société CivileLa clôture du séminaire de formation en finances publiques et bonne gouvernance, organisé depuis le 22 juillet 2013 par le Centre d’Etudes et de Gestion du Développement en Afrique (CEDA),  au profit des membres de la société civile impliqués  dans le secteur de l’éducation et du suivi des budgets destinés à l’éducation, est intervenue le mercredi 31 juillet 2013, au Centre catholique Nganda, à Kintambo. L’objectif poursuivi était de les amener à se familiariser avec ces deux matières pour organiser des actions publiques et influencer les choix des politiques budgétaires.

Ce séminaire, qui s’est déroulé pendant huit jours était éclaté en quatre parties à savoir, « l’Etat des lieux de l’Education pour tous et le Financement du système éducatif en RDC, les Finances publiques, le lobbying et plaidoyer et les techniques de formation des formateurs ».

Pour bien rafraichir les mémoires des participants, plusieurs encadreurs ont défilé à la tribune, notamment l’Inspecteur Général des Finances, Samolia, qui a parlé de la loi sur les finances publiques, du président de l’Observatoire de la Dépense Publique, Muteba, qui a abordé le problème du suivi et de l’analyse budgétaire par les organisations de la société civile, et le Directeur de la formation au Conseil Supérieur de Portefeuille, Kapema, sur le sous-thème thème « Concevoir et réaliser une action de formation », etc.

On note que ladite formation, qui était organisée avec l’appui financière d’OSISA (Open Society Initiative For Soutern Africa),  visait à préparer les acteurs de la société civile à bien jouer leur rôle sur terrain, en vue d’améliorer le secteur de l’éducation, pour le bien-être du Congolais en général et de l’enfant congolais en particulier.

Les participants ont exprimé leur reconnaissance à l’endroit d’OSISA pour son financement et aux formateurs pour la qualité de l’enseignement dispensé. Ils ont promis de ne rien ménager sur le terrain afin d’atteindre les objectifs tant recherchés pour le développement. Ces acteurs de la société civile œuvrant dans le secteur éducatif ont suggéré à OSISA de mobiliser encore plus de moyens pour la promotion des actions sociales et leur gestion transparente en République Démocratique du Congo.

Murka

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*