Fikin 2014 : ouverture renvoyée au 12 juillet

0
79

fikinInitialement prévue le samedi 5 juillet passé, l’ouverture de la Foire internationale de Kinshasa(FIKIN), édition 2014, est renvoyée au samedi 12 juillet 2014. Justification officielle avancée : pour des raisons techniques et à la demande des exposants en retard. Ceux-ci, cependant, ont été contactés depuis plus de deux mois, a-t-on appris des sources foraines. Inscrite pourtant sous le thème « PME-PMI, moteurs de développement », la FIKIN 2014 tend, lentement mais sûrement, à ressembler à ses devancières…une vaste kermesse !

Et pour cause ! Jusqu’à ce jour, aucun stand d’exposants n’est prêt. Ni les entreprises publiques, ni les opérateurs économiques privés, encore moins les partenaires étrangers ne semblent se bousculer au portillon pour occuper les vastes espaces préparés pour eux. Pire encore, le silence sépulcral de l’autorité de tutelle de la Fikin, le ministère de l’Economie, inquiète davantage les organisateurs de cette foire qui devrait être le miroir de la République.

Travaillant sur fonds propres depuis plusieurs années, la Fikin éprouve de sérieuses difficultés pour répondre aux énormes besoins nécessaires pour organiser une foire « normale ». D’ores et déjà, aucune information des invités étrangers ne semble filtrer de l’organisation.

Interdiction des kermesses : l’application se fait attendre

Pour aider la Fikin à pouvoir rentabiliser son objet social tel que reconnu par le décret  n° 09/49 du  03 décembre 2000, le ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, Richard Muyej Mangez, a dans une lettre adressée au gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta, interdit toutes les activités foraines et kermesses qui se font en dehors de la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin) durant la période allant du 5 juillet au 4 août 2014.

A en croire des sources proches de ce ministère, cette instruction exige du gouverneur de s’impliquer à la participation des services connexes de la ville, ainsi que les opérateurs économiques de tous bords qui œuvrent dans la capitale à l’édition foraine de 2014.

Décision saluée par les autorités foraines et les exposants de la Fikin, ceux-ci espèrent simplement qu’elle sera suivie d’effets pour la simple raison qu’en RD Congo, plusieurs décisions de ce genre restent, souvent, lettre morte.

D’ores et déjà, dans les rues de Kinshasa, des banderoles sont toujours en place, appelant les tenanciers des bars à s’inscrire pour prendre part aux différentes kermesses qui y seront organisées.

Manifestation internationale à caractère commercial, industriel, agricole et artisanal, la première édition internationale s’était tenue du 30 juin au 14 juillet 1969. En 1991, et ensuite en 1993, la FIKIN, dans son édition nationale, était victime des pillages dans la ville de Kinshasa. Depuis ces pillages, elle tourne au ralenti.

Tshieke Bukasa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*