Félix Tshisekedi à Brazzaville

0
232

C’est le Président Denis Sassou Nguesso en personne qui a accueilli, hier jeudi 07 février 2019 dans l’après-midi, à l’aéroport de Maya-Maya, son homologue de la RDCongo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au pied de l’avion qui l’a conduit de Nairobi à Brazzaville. Après le cérémonial d’accueil, les deux Chefs d’Etat se sont immédiatement dirigés vers le Pavillon présidentiel, où ils ont eu leurs premiers entretiens. La présence du Président du Congo/Brazzaville à l’arrivée du nouveau Président de la République Démocratique du Congo a fait tomber les zones d’ombre qui semblaient s’accumuler entre Kinshasa et Brazzaville, notamment à la suite de l’annonce de la participation du Président Denis Sassou Nguesso dans la délégation de l’Union Africaine qui avait failli débarquer à Kinshasa au lendemain de la proclamation, par la Cour Constitutionnelle, des résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre 2019, sous prétexte que la « vérité des urnes » aurait été occultée. Son absence à l’investiture du successeur de Kabila n’a fait que raviver la crainte d’un refroidissement des relations séculaires et multisectorielles entre les deux pays.

Mais l’honneur fait à Félix Tshisekedi par son aîné Denis Sassou Nguesso, en se mettant en première ligne de son comité d’accueil à l’aéroport de Maya-Maya, a brutalement mis fin aux spéculations. Détendus et devisant comme de vielles connaissances, ils ont passé ensemble en revue la haie d’honneur avant de se diriger vers le Pavillon présidentiel pour leur premier tête-à-tête.

Aussitôt après, ils sont ressortis pour prendre un bain de foule commun, marchant à pieds sur plusieurs dizaines de mètres, pour saluer la nombreuse colonie congolaise de Brazzaville massée à la sortie de l’aéroport de Maya-Maya. L’ambiance créée par ces compatriotes a fait penser à celle qu’on a pris coutume de vivre à l’aéroport de N’Djili, lors des retours « historiques » de Félix Tshisekedi au pays.

La deuxième étape du séjour brazzavillois de Félix Tshisekedi a été marquée par de nouveaux entretiens avec son homologue Denis Sassou Nguesso, au Palais du peuple de Brazzaville, avec comme point de chute un dîner offert par le précité à son hôte de marque et à sa suite.

Les observateurs ont noté, entre les deux hommes d’Etat, un courant de sympathie caractéristique de leur connaissance de longue date. Il a également été constaté qu’entre Kinshasa et Brazzaville – les deux capitales les plus rapprochées du monde – les relations de bon voisinage n’ont pas pris une ride, en dépit d’épisodes parfois douloureux d’expulsions massives des Congolais de la RDC de Brazzaville et plusieurs autres villes du Congo voisin.

Une séance de travail est prévue, ce vendredi matin à Brazzaville, entre les officiels des deux Congo, laquelle sera sanctionnée par un communiqué conjoint.

Comme à Luanda et à Nairobi, l’agenda de voyage du nouveau Chef de l’Etat congolais a connu une modification de dernière minute à Brazzaville, où il a passé la nuit alors qu’il était prévu au départ qu’il puisse regagner Kinshasa hier. On signale que ce week-end, Félix Tshisekedi est attendu à Addis-Abeba pour y prendre part au Sommet de l’Union Africaine, dont il sera l’invité spécial, puisqu’il va un prononcer un discours, un privilège réservé à tout nouveau venu dans la « Cour des Grands » de l’Afrique.                  Kimp

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •