Félix Kabange annonce la disparition programmée de la polio

0
43

 

Le nouveau ministre de la Santé publique, Dr Félix Kabange Numbi, a confirmé le déroulement, du 07 au 09 juin 2012, de la « Deuxième phase des Journées Nationales de vaccinations » sur l’ensemble du territoire nationale. Ces journées seront lancées, le 07 juin à partir de Kasongo, dans le Maniema et, à cette occasion, il a sollicité l’accompagnement des média pour que l’information atteigne un large public. Il a insisté sur l’obligation pour chaque parent de faire vacciner  ses enfants, particulièrement ceux âgés de 0 à 5 ans, que cette campagne de vaccination cible particulièrement. 
Il a rappelé qu’une dose de vaccin ne fait jamais du mal à un enfant ou à un adulte. Pour cela, même si un enfant avait déjà reçu auparavant une dose de vaccination, il faut toujours le faire vacciner. Il a affirmé que l’objectif visé par le gouvernement et ses partenaires en développement est d’éliminer totalement la circulation du poliovirus sauvage sur l’ensemble du territoire national, comme cela était déjà arrivé entre 2001 et 2005. 
Il a dit enfin sa satisfaction de constater que son pays, la République Démocratique du Congo (RDC) est en train d’endiguer, aujourd’hui d’’une manière sûre, la poliomyélite sur toute son étendue grâce à des campagnes de vaccinations et à la systématisation de la vaccination de routine. La preuve est là : les six premiers mois de 2012 n’ont connu aucun nouveau cas de poliomyélite en RDC.  Ces précisions ont été fournies lors d’un point de presse organisé par le Ministère de la Santé sur le thème : « Epidémiologie de la poliomyélite dans notre pays… ». Cette rencontre s’est tenue hier mercredi, 30 mai 2012, dans la salle de réunion du siège du Programme Elargie de la Vaccination (PEV/DEP), dans la commune de la Gombe. Le ministre de la Santé a mis à profit cette cérémonie pour annoncer les résultats de la première phase des Journées Nationales de Vaccination (JNV) qui se sont clôturées par un succès, en parvenant à vacciner plus de 16.500.000 enfants vivant en RDC.
 
L’effort de vaccination a fini par payer : en 2012, plus de nouveaux cas
 
Tout en évoquant de nouveau la période de 2001 à 2005 où le pays a vécu sans connaître dans ses frontières des cas des personnes atteintes par la poliomyélite ou des cas de circulation du poliovirus sauvage, agent causal de cette épidémie, le ministre a souligné qu’en 2006, les services de surveillance épidémiologique de son ministère ont noté l’apparition de 5 nouveaux cas de polio ; en 2007, 41 cas ; en 2008, 5 cas ; en 2009, 3 cas ; en 2010, 100 cas et en 2011, 93 cas. Les derniers cas de poliomyélite, en 2011, ont été enregistrés dans la province du Katanga. Dr Félix Kabange Numbi a précisé que la situation est encourageante jusqu’à ce jour. Toutefois, il a souligné que plusieurs fois, l’adulte s’est révélé comme un réservoir ambulant du poliovirus. C’est ainsi que dans certains coins du territoire, le gouvernement reste prudent et va organiser la vaccination de toute la population. 
Pour la vaccination dans les zones troublées du pays, le ministre s’est montré prudent en prévoyant même, en cas de nécessité, un léger report de la campagne des JNV uniquement pour les coins concernés. Enfin, pour clôturer la cérémonie, il a procédé à la remise d’un lot d’ordinateurs portables aux responsables du PEV ; un don du Projet d’Appui à la Réhabilitation du Secteur de la Santé (PARSS).
 
SAKAZ
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*