Faisant confiance au Président de la République : l’APUKIN suspend sa grève

0
56


Un mois après la suspension des activités dans les établissements publics d’enseignement supérieur et universitaire sur l’ensemble du territoire national, suite à la décision prise lors de l’assemblée générale de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) du 06 août 2019,  les professeurs d’universités  et instituts supérieurs ont décidé de reprendre les cours ainsi que toutes les activités liées au fonctionnement desdits établissements. C’était au cours  de l’assemblée générale de l’APUKIN tenue le vendredi 06 septembre à leur siège. Après avoir évalué la situation de la grève et toutes les démarches entreprises, les professeurs affirment faire « confiance à la parole d’honneur du chef de l’Etat de résoudre les revendications lui présentées », après le rapport produit par le président de l’APUKIN, le professeur Matthieu Bokolo.

On rappelle que le Président de la République, Félix Tshisekedi, avait reçu une délégation de l’APUKIN qui, au niveau des négociations entre gouvernement et les établissements d’enseignement supérieur, représente le Réseau des associations des professeurs de la RDC (RAPUCO). Cette rencontre avec le Chef de l’Etat, en date du 16 août,  avait pour but de statuer sur leur grève. Ainsi le 1er citoyen de la RDC avait  jugé  « fondées » toutes les revendications.

«Nous avons présenté nos revendications au Chef de l’Etat, à long, moyen et court terme. Nous avons partagé essentiellement avec lui les revendications à court terme qu’il a jugé fondées. Il a fait des propositions.Nous avons senti la bonne volonté en lui. Le président de la République a promis que le problème du trop-perçu des véhicules et du manque à gagner de quatre mois sera résolu, car l’année académique devrait se clôturer depuis le 31 juillet. Il a promis de le résoudre d’ici là avec son bureau, dès son retour de Tanzanie, afin de faire reprendre les cours. Même s’il n’a pas donné des dates précises, n’oubliez pas qu’il nous a reçus à 21 heures, la veille de son voyage », a dit le professeur Michel Makaba, rapporteur de l’APUKIN.

Voici ce que réclament les professeurs

            Les membres de l’APUKIN revendiquent le remboursement du trop-perçu sur les véhicules, le paiement de 5 mois de manque à gagner sur la prime de partenariat, l’amélioration de la rémunération du professeur congolais au standard de l’UNESCO, qui pourrait aboutir à la suppression de la prime de partenariat, l’application de la loi-cadre dans ses dispositions relatives aux élections des recteurs au sein des universités.

            Ils revendiquent également la promulgation et la mise en application du Statut particulier du personnel de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), avant la prochaine rentrée académique 2019-2020.

Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •