Examen d’Etat 2019 : la dissertation ce jeudi

0
429

Les épreuves hors-session de l’Examen d’Etat 2019 démarrent aujourd’hui jeudi, 02 mai 2019, sur l’ensemble du territoire national avec l’organisation de l’épreuve de dissertation. Au niveau de l’Inspection générale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), Michel Djamba a assuré l’opinion que tout est fin prêt pour recevoir tous les candidats – réguliers et ceux qui ont été sélectionnés à l’issue des épreuves préliminaires destinées aux autodidactes – dans de bonnes conditions de passation. Il en va de même pour les candidats du Jury National du Cycle court. Il a indiqué que toutes les malles d’items pour cette épreuve sont déjà arrivées en provinces ety placées sous la responsabilité des gouverneurs et de la sécurité ; tandis que dans la capitale, ces items seront distribués aujourd’hui.

            En ce qui concerne les candidats postulant pour les épreuves du Jury  National du Cycle court, il a été constaté l’année dernière que les effectifs avaient tendance à rester stationnaires – alors que ceux de l’Examen étaient en constante augmentation – pour les raisons suivantes : la non-organisation de certaines options prévues au programme du Cycle court par manque de candidats ; la tendance observée chez les jeunes de poursuivre les études pour l’obtention du Diplôme d’Etat et, enfin, la non-délivrance du Diplôme d’Aptitude Professionnelle.

            S’adressant à notre quotidien en particulier, l’Inspecteur général à l’EPSP, Michel Djamba a souligné qu’il y aura cette année certaines innovations parmi les matières soumises aux candidats à l’Examen d’Etat. Il a pris l’exemple de l’option commerciale qui connaîtra pour la première fois l’introduction de la comptabilité du système Ohada. Ceci est devenu possible après que les inspecteurs formateurs (des formateurs des enseignants) ont parcouru pendant plus de quatre ans toutes les provinces pour promouvoir cette formation. Au niveau du Cycle court, il y aura également quelques innovations auxquelles les candidats sont déjà préparés.

            Tous les opérateurs éducatifs expriment leur satisfaction du fait que l’organisation des hors-session de l’Examen d’Etat 2019 se déroule dans un climat apaisé et sous l’expertise et le leadership de l’EPSP, après la solution temporaire trouvée pour calmer certains responsables du ministère de la Formation Professionnelle Métiers et Artisanat (FPMA) qui disputaient l’organisation de ces épreuves d’Etat au ministère de l’EPSP. SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •