Ex-Onatra : réunion de clarification ce lundi au cabinet des Transports

0
98

La journée d’hier jeudi 21 février 2019 a été marquée par une nouvelle communication du président de l’Intersyndicale, Armand Osase, aux cadres et agents de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP), ex-Onatra, devant le bâtiment administratif situé sur le boulevard du 30 juin, dans la commune de la Gombe. Cette restitution se rapportait à la réunion tripartite « Banc syndical-Gouvernement – Présidence de la République, du mercredi 20 février 2019.

Rassurant les grévistes, chauffés à blanc, sur la bonne avancée desdits pourparlers quant au paiement du premier pallier des arriérés salariaux, il leur a annoncé que l’Intersyndicale sera de nouveau à la table des négociations, ce lundi 25 février 2019, à l’invitation du cabinet des Transports et Voies de Communications, avec la ministre du Portefeuille, des délégués de la Présidence de la République, le Conseil d’Administration et la Délégation générale.

Selon certaines indiscrétions, l’ordre du jour portera sur les arriérés des salaires (10 mois pour le premier palier), le dossier de la Redevance Logistique Terrestre (RLT), les dettes de l’Etat et autres à l’égard de la SCTP, le chemin de fer Kinshasa-Matadi, etc.  Comme les agents de l’ex-Onatra récusent le Directeur général Daniel Mukoko Samba et la Présidente du Conseil d’Administration Vicky Katumwa Mukalay, l’on se demande s’ils accepteraient que les précités puisse gérer  l’enveloppe de 10 mois d’arriérés de salaires (3.300.000 $ Us/mois x 10 = 33.000.000 $ Us) ?  C’est ici de nouveau la guerre des nerfs entre Intersyndicale et les mandataires. 

            Il y a lieu de signaler que les travailleurs, impatients avec une grève qui s’étend déjà sur 3 semaines, ont boudé la rallonge des discussions décidée par la tutelle. Pour exprimer leur colère, ils ont brûlé des pneus devant le bâtiment administratif.  C’est dans un climat de vive tension que s’est terminée la journée d’hier.

Jean-René Ekofo     

L’invitation du cabinet

 des Transports

Concerne: Situation au sein de la SCTP

                        Réunion tripartite Gouvernement, SCTP et Banc Syndical

Monsieur le Ministre d’Etat,

Messieurs les Ministres,

Madame et Monsieur les Mandataires,

Messieurs,

Conformément aux instructions de SEM PM contenues dans sa lettre référencée N° CAB/PM/CJDHC/PPM/2019/0147 du 12 février courant et dont copie vous a été réservée, j’ai le plaisir de vous convoquer à la réunion tripartite Gouvernement -SCTP -Banc Syndical qui aura lieu ce lundi 25 février à 12 heures très précises à mon cabinet de travail, sis Immeuble du Gouvernement, 9ème  niveau.

Un seul point est inscrit à l’ordre du jour : situation à la Société Commerciale des Transports et des Ports, en sigle SCTP. Les points à traiter sont les suivants:

1. Le paiement des arriérés de salaires;

2. La gestion de la RLT ;

3. Les créances dues à la SCTP par l’Etat Congolais, les Lignes Maritimes Congolaises et les Forces Armées congolaises:

4. La situation du patrimoine de la SCTP hypothéqué dans une banque de la place et

5. La relance du chemin de fer Matadi -Kinshasa.

Sur instruction de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, je demande au Directeur de Cabinet du Président de la République, Chef de l’Etat, ainsi que celui du Premier Ministre de désigner un représentant devant participer à cette réunion.

Tout en comptant sur la présence de tous au regard de l’importance du problème, veuillez agréer, Monsieur le Ministre d’Etat, Messieurs les Ministres, Madame et Monsieur les Mandataires, Messieurs, l’expression de ma parfaite considération.

José Makila Sumanda

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •