Etat de siège : Félix Tshisekedi et les députés de l’Ituri et du Nord-Kivu enfin d’accord

0
132

Dans le souci de mettre fin aux rumeurs et toutes sortes de colportages auxquels certains acteurs politiques de leurs terroirs se livraient dans un but bien connu, celui d’intoxiquer la population, afin de l’amener à désapprouver l’état de siège, le Président de la République a décidé de recevoir les députés nationaux des provinces concernées, en l’occurrence l’Ituri et le Nord-Kivu. La rencontre a eu lieu le mercredi 17 novembre dans la soirée.

         Conduits auprès du Garant de la Nation par le président de leur chambre Christophe Mboso Nkodia Pwanga, les élus de l’Ituri et du Nord-Kivu ont eu l’occasion de lui soumettre toutes leurs préoccupations en rapport avec l’instauration du régime d’exception dans leurs provinces respectives. Pendant plus de deux heures, Félix Antoine Tshisekedi s’est mis à l’écoute de ses compatriotes représentant les populations de l’Est. Ils lui ont expliqué les raisons de leur boycott de toutes les séances plénières qui traitaient de l’état de siège en vue de son éventuelle prorogation.

         Selon le porte-parole des élus de ces deux provinces sous état de siège, qui s’est exprimé au sortir de l’audience leur accordée par le Chef de l’Etat, leur attitude était motivée par le devoir de solidarité avec leurs électeurs. Ils devaient, à l’entendre parler, se montrer solidaires de leurs électeurs, notamment compatir à leurs cris de détresse face à la mort et la désolation dont ils sont victimes presqu’au quotidien.

         On rappelle, à ce sujet, que les élus des provinces de l’Ituri et du Nord- Kivu placées sous état de siège, avaient suspendu leur participation aux séances plénières consacrées à la prorogation de ce régime d’exception.

         Selon le porte-parole du caucus, le député Mwanza Hamissi Singoma, le Président de la République a eu une oreille attentive à leurs préoccupations et leur a réaffirmé sa détermination à faire rétablir la sécurité et la paix dans cette partie du pays, où elles ont été troublées durant des décennies. Ces propos les ont tous rassurés, a-t-il déclaré.

         «Dans les semaines et mois à venir, nous allons travailler de manière à prendre en compte les recommandations faites par la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale», c’est la promesse du Président de la République faite aux élus de l’Ituri et du Nord Kivu, d’après leur porte-parole.

         Par ailleurs, il convient de signaler que l’état de siège vient d’être prorogé pour les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu pour la 12ème fois.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •