ESU: l’Apukin se retire du «Conseil des Partenaires»

0
63

Après la suspension des cours depuis le 5 janvier 2020 suite aux roubles qui ont eu lieu au sein de l’Université de Kinshasa et à quelques jours de la reprise des activités, les professeurs membres de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) se sont réunis en assemblée générale le 14  février 2020, présidée par le professeur Mathieu Bokolo au siège de cette structure. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre, mais le point saillant concernait l’« Évaluation des démarches entreprises par le Comité exécutif et échanges sur l’application du statut du personnel de l’ESU ».

         Ainsi, l’appartenance de l’Université de Kinshasa au Conseil des Partenaires met très mal à l’aise les professeurs membres de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa. Ils estiment que la COPA s’est transformée en une corde au cou. Ainsi lors de cette assemblée générale, la première de l’année 2020, les membres de l’APUKIN ont décidé de claquer la porte du Conseil des Partenaires, afin de permettre au gouvernement central d’assumer pleinement ses responsabilités. 

           La question relative à l’Impôt Professionnel sur les Rémunérations (IPR) était évoquée aussi. L’Assemblée Générale exige la transparence. L’APUKIN n’est pas satisfaite du prélèvement de l’Impôt professionnel sur les rémunération (IPR), dans le cadre de l’exécution de la loi des finances 2020.

        Selon les informations en notre possession, le barème de calcul de l’IPR repris à l’article 84 de l’Ordonnance-Loi n°69/009 du 10 février 1969 telle que modifiée à ce jour, est annuel et non mensuel. L’article 17 de la loi des finances 2020 fixe le barème de l’IPR applicable par tranche, à raison de 3% pour les revenus de 0,00 Fc à 1.944.000,00 Fc; 15% pour les revenus de 1.944.001,00 Fc à 21.600.000,00 Fc; 30% pour les revenus de 21.600.001,00 Fc à 43.200.000,00 Fc; 40% pour les revenus supérieurs à 43.200.000 FC.

             Dans le communiqué de presse signé par  le professeur Mathieu Bokolo, le président de la structure, ainsi que Prof.  Makaba  Ngoma Michel, secrétaire- rapporteur,   l’APUKIN projette d’organiser une autre Assemblée Générale d’évaluation avant la reprise des cours.                                                   Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •