EPST : l’année scolaire 2021-2022 ouverte à partir de Mbuji-Mayi

0
87

Le retour des élèves à l’école pour l’année scolaire 2021-2022 a été validé hier lundi, 04 octobre 2021, à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental, par le professeur Tony Mwaba Kazadi, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST). C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée au sein de l’école Kabongo 1, dans la commune de Dibindi, en présence non seulement de plusieurs autorités politico-administratives de la République, mais particulièrement des acteurs du secteur de l’enseignement.

Dans son discours de circonstance, Tony Mwaba a, de prime abord, remercié le premier citoyen congolais, Félix Antoine Tshisekedi, et le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, pour leur implication afin que la rentrée scolaire soit effective à travers le pays. « Je remercie le Chef de l’Etat qui a assuré le peuple congolais de la rentrée effective de l’année scolaire ce lundi, 04 octobre 2021, sur l’ensemble de territoire national en demandant au premier ministre, chef du gouvernement, de prendre toutes les dispositions requises. Et ce dernier m’a autorisé de venir à Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, pour l’ouverture solennelle de cette année scolaire ».

         Il a noté que cette année scolaire s’ouvrait dans un contexte bien particulier marqué par la pandémie de Coronavirus et le changement politique intervenu dans la gouvernance du pays. Pour cela, a-t-il dit, « nous avons tous l’obligation patriotique de nous saisir de cette opportunité pour travailler davantage avec détermination à la construction dans notre pays d’un système éducatif compétitif, inclusif et de qualité, à l’instar des autres nations du monde». Car pour le Président de la République, l’éducation de la jeunesse constitue le socle du développement de notre pays.

Le gouvernement engagé dans l’amélioration des conditions des

enseignants

         Enfin, le patron de l’EPST n’a pas oublié le banc syndical. S’adressant aux enseignants, il leur a dit que le gouvernement ne les a pas oubliés et ne les oubliera jamais. Il a estimé que, contrairement aux années antérieures, cette fois-ci, sur instruction du Chef de l’Etat, le gouvernement est engagé à l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des enseignants.   

         Justine Ndaya, directrice provinciale (proved) de la province éducationnelle du Kasaî Oriental 1, a remercié le Chef de l’Etat pour avoir choisi le Kasaï-Oriental comme lieu de la tenue de cette cérémonie du lancement de la rentrée scolaire 2021-2022 en République Démocratique du Congo. Elle a aussi loué les efforts fournis par le ministre Tony Mwaba dans le secteur de l’enseignement en RDC.

         Pour sa part, Jeannette Longa Muswamba, gouverneur intérimaire du Kasaï Oriental, a dit sa gratitude au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la gratuité de l’enseignement primaire dans le secteur public à travers la RDC. Pour elle, « cette décision de la gratuité est salvatrice pour toute la Nation en général, et pour la population du Kasaï Oriental en particulier parce que beaucoup d’enfants de la province n’étaient pas scolarisés ».SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •