En visite de travail en Allemagne : Félix Tshisekedi avec Angela Merkel ce vendredi

0
120

Arrivé hier jeudi 14 novembre 2019 à Berlin, en Allemagne, pour une visite de travail de 3 jours, en provenance de Paris, en France, où il venait de prendre part au Forum mondial sur la paix, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, devrait être reçu en audience, ce vendredi 15 novembre, par la Chancelière Angela Merkel. On croit savoir que les deux personnalités vont s’entretenir autour de la relance de la coopération entre leurs pays, avec certainement un accent particulier sur les appuis financiers et technologiques que Berlin pourrait apporter à Kinshasa. Mais avant son tête-à-tête avec la cheffe du gouvernement allemand, le Président congolais devrait rencontrer son homologue allemand.

            On rappelle qu’hier jeudi, peu après sa descente d’avion, le Chef de l’Etat congolais a pris la direction du siège du Bundestag (Parlement allemand) pour un tête-à-tête avec son président, Wolfgang Schäube. On laisse entendre que leurs échanges, qui ont duré une vingtaine de minutes, étaient consacrés à l’examen des questions d’intérêts communs.

            On signale que Félix Antoine Tshisekedi a rencontré également, à l’initiative de la Fondation Friedrich Erbert, des parlementaires allemands, membres du Groupe d’amitié germano-africain. Profitant de la circonstance, le Président de la République leur a fait part de sa vision pour la RD Congo, l’Afrique et le monde, dans la perspective d’un partenariat gagnant-gagnant.

            Son agenda de l’après-midi prévoyait un tour de table avec des hommes d’affaires allemands, très intéressés par des investissements en République Démocratique du Congo, notamment dans les domaines de l’automobile, de la haute technologie industrielle et numérique.

            Il convient de noter que ce vendredi soir, Félix Antoine Tshisekedi devrait s’adresser à la diaspora congolaise en Allemagne.                                        Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •