En marge de la 7me Ticad : F. Tshisekedi « Nous n’avons pas le droit de léguer à notre postérité la misère »

0
73

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, est rentré à Kinshasa le dimanche 1er septembre 2019, aux premières heures de la matinée, après sa participation, du 28 au 30 août, à Yokohama, au Japon, à la 7me Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique, autrement appelée Ticad. Son séjour a été fort fructueux aux plans politique, diplomatique et économique, en termes de visibilité du pays et de regain de la confiance auprès de la communauté internationale.

            Faisant un bilan sommaire de son lobbying diplomatique à la diaspora congolaise au Japon, le Président de la République s’est réjoui des messages de félicitations qu’il a reçus de la part de l’Empeur Naruhito et du Premier ministre Shinzo Abe, ainsi du président de l’Union Africaine, tous contents du grand retour de la RDC sur la scène internationale et de la présence, à sa tête, d’un leader réellement acquis aux vertus de la démocratie et de la bonne gouvernance.

Avouant qu’il s’agissait là, pour lui, d’un grand motif de satisfaction, il a tenu à réitérer son engagement à porter le pays vers l’émergence économique et sociales, à travers le message suivant : « Je me battrai pour que le Congo, qui a un peuple extraordinaire, d’une ingéniosité remarquable, soit entendu dans le monde…Nous n’avons pas le droit de léguer à notre postérité la misère, la division et la désolation…Nous avons le devoir de tout mettre en œuvre pour accomplir des changements positifs pour notre patrie… Je tiens à ce que le Japon remette pleinement ses pieds en RDC, et les Japonais aussi y tiennent… Comme je suis croyant, je crois en un Père aimant, en ce Père merveilleux, et je termine par dire : Que Dieu bénisse les relations entre Japonais et Congolais ».

Toyota et Mitsubishi

de retour

            Parties de la République Démocratique du Congo il y a plus de trois décennies, les firmes japonaises Toyota et Mitsubishi vont revenir en force très bientôt. C’est le résultat des échanges que le Président de la République a eus avec leurs responsables, en marge de la 7me Ticad. Leurs domaines d’intervention vont comprendre, outre le montage et la commercialisation des automobiles, les infrastructures, la pharmacie, les produits de consommation, etc.

            En sus de l’accord formel des managers de Toyota et Mitsubishi de réinstaller leurs succursales en territoire congolais, Félix Antoine Tshisekedi, a reçu la promesse de 18 autres sociétés japonaises d’implanter leurs représentations en RDC. Il s’agit de : Sony, Fertilizer Africa, Nec Corporation, Chiyoda Corporation, Kansai Plascom, University d’Hokkaido, Unversity de Nagasaki, Japan Oil Gas et Metals, Mitsubishi Corporation, Takeda Pharmaceutical International AG, Mizuho Bank Limited, Sumitomo Mitshui Banking, The Bank of Tokyo Mitshubishi, Japan Bank for International Corporation, Nippon Export et Investment Insurance.

Dans le but de sécuriser les investissements japonais en RDC, un protocole d’accord dénommé “MOU” (Memorandum of Undestanding” devrait être signé prochainement entre les gouvernements congolais et japonais.

On rappelle que pour sa part, le gouvernement japonais s’est engagé à financer les travaux de réparation du Groupe 24 de la centrale d’Inga.

Dr Muyembe, lauréat du « Prix Hideyo Noguchi »

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe, Directeur général de l’INRB (Institut National de Recherches Bio-Médicales) et Coordonnateur du Secrétariat Technique chargé de la riposte contre la maladie à virus Ebola, a reçu le « Prix Hideyo Noguchi » devant l’Empereur Naruhito du Japon, le Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi et plusieurs invités de marque pour ses travaux de recherche sur cette épidémie. Signalons que ce prix est assorti d’une cagnotte d’environ un million de dollars américains.     Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •